Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligne B rallongée, plus de bus et voies réservées : découvrez le nouveau réseau de bus clermontois pour 2025

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

C'est "le grand projet du mandat" affirme le président la métropole Clermont Auvergne Olivier Bianchi : la refonte du réseau de bus de la métropole à l'horizon 2025, avec plus de bus, plus de stations et plus de communes desservies pour un coût total de 280 millions d'euros.

La métropole promet un bus toutes les six minutes, en heure de pointe, sur les lignes B et C pour 2025.
La métropole promet un bus toutes les six minutes, en heure de pointe, sur les lignes B et C pour 2025. © Radio France - Théophile Vareille

Un service intensifié, une ligne B rallongée et des voies réservées : le réseau de bus de la métropole Clermont Auvergne va faire peau neuve à l'horizon 2025. La métropole a dévoilé aujourd'hui son grand projet de refonte des lignes B et C, avec un budget de 280 millions d'euros.

La ligne B va être rallongée avec un nouveau terminus à Aulnat, contre le stade Marcel-Michelin aujourd'hui : une quinzaine d'arrêts vont être ajoutés. D'importants travaux vont aussi être menés pour que la plus grande partie de ces lignes soient en voie propre : c'est-à-dire que les bus circuleront sur des voies qui leur seront réservées.

Ces lignes B et C seront desservies par des "bus à haut niveau de service", c'est-à-dire des "bus dont le service est _équivalent au tram, en terme de cadence, de confort, ou d'informations_, mais pour un coût moindre", assure François Rage, le président du Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) de l'agglomération clermontoise.

Uniquement des bus à zéro émission

"C'est le grand projet du mandat", affirme le président de la métropole Clermont Auvergne Olivier Bianchi, "c'est un grand tournant écologique, une révolution même". Les deux lignes B et C seront en effet exclusivement desservies par des bus à zéro émission.

La ligne B, en bleu, devrait être rallongée de 14 kilomètres d'ici 2025 selon le projet présenté par la métropole.
La ligne B, en bleu, devrait être rallongée de 14 kilomètres d'ici 2025 selon le projet présenté par la métropole. - Clermont Auvergne Métropole

"_Il pourrait s'agir de bus électriques ou à hydrogène ou même au gaz naturel_, ce n'est pas encore décidé" explique  François Rage. Des voyages vont être organisés à Pau et Lens, des villes où sont en place des lignes de bus à hydrogène. 90% des 27 kilomètres des deux lignes réaménagées seront aussi pourvus de pistes cyclables.

Objectif : doubler le nombre de passagers

Selon la métropole ces deux lignes redessinées devraient desservir 70 000 habitants, en plus de près d'un emploi sur deux et d'un étudiant sur trois. "L'objectif est de passer de 10 000 passagers par ligne par jour aujourd'hui à 20 000 en 2025," ambitionne François Rage.

Face à l'opposition de certains maires, notamment Louis Giscard-d'Estaing à Chamalières, Olivier Bianchi affirme que ce projet "sert toute la métropole, pas seulement Clermont" et que les sites propres, ces voies réservées, permettront de "désengorger la métropole et réduire les risques de bouchons". 

Une concertation citoyenne va être menée du 11 janvier au 31 mars prochain, le projet sera mis à disposition du public au siège du SMTC, de la métropole ainsi que dans les mairies de sept communes concernées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess