Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Ligne Serqueux-Gisors : les travaux de modernisation avancent pour la ligne de fret ferroviaire

C'est un chantier qui a débuté en 2017 et qui devrait se terminer, avec un peu de retard, en octobre 2020. La modernisation de ligne Serqueux-Gisors. A terme, elle permettra le développement du fret ferroviaire sur ce rail et désengorgera la ligne Le Havre-Rouen-Paris, totalement saturée.

Les ouvriers de la SNCF déblayent des tonnes de terre. C'est ici que passera le raccordement entre la ligne Rouen-Amiens et la ligne Serqueux-Gisors
Les ouvriers de la SNCF déblayent des tonnes de terre. C'est ici que passera le raccordement entre la ligne Rouen-Amiens et la ligne Serqueux-Gisors © Radio France - Flavien Groyer

Serqueux, France

C'est le chantier de fret ferroviaire le plus important de France, le plus grand chantier ferroviaire de Normandie. Un projet de modernisation de la ligne Serqueux-Gisors à 246 millions d'euros pour développer le fret ferroviaire sur cet axe, c'est à dire le transport de marchandises. Un projet nécessaire selon la SNCF pour désengorger la ligne Le Havre-Rouen-Paris. Les travaux seront terminés en octobre 2020.

Une ligne nécessaire pour SNCF Réseau

La modernisation de 50km de rail est un projet hors norme quand on regarde le travail qui est effectué : "Il y a du génie civil, des travaux de bâtiments, de signalisations ferroviaires, de télécommunications ferroviaires". Le nouveau poste d'aiguillage est d'ailleurs en cours de finalisation au croisement des lignes Rouen-Amiens et Serqueux-Gisors pour mieux exploiter. C'est ici que les agents vont gérer le trafic ferroviaire. 

Ce projet c'est aussi 10 km de voirie communales, départementales qui ont été crées ou réaménagées. Et puis, il y à l'électrification des lignes avec la pose de caténaires pour permettre le même temps de trajet sur l'axe historique et sur l'axe Serqueux-Gisors. 

Le nouveau poste d'aiguillage à Serqueux. - Radio France
Le nouveau poste d'aiguillage à Serqueux. © Radio France - Flavien Groyer

Ce projet a été d'ailleurs déclaré d'utilité publique en 2016 : "Aujourd'hui, la ligne historique Mantes, Rouen, Le Havre est saturé par le trafic voyageurs et ne permet pas un trafic suffisant pour le fret. Cet axe alternatif permettra d'offrir cette capacité aux ports du Havre et de Rouen" explique Thomas Lévêque. Cette nouvelle ligne de fret pourra accueillir à terme 25 trains par jour, la moitié le jour, l'autre moitié la nuit.

Et puis bien sûr, c'est un moyen de réduire l'impact écologique des camions sur la route : "Un train de fret, c'est 50 camions en moins sur la route" estime Thomas Lévêque.

Serqueux vit au rythme des travaux

La commune de Serqueux vit en ce moment au rythme des travaux. Premièrement car la ligne Serqueux-Gisors n'est pas en service le temps des travaux mais aussi car les ouvriers s'activent et des camions enchaînent les allers-retours pour déblayer des tonnes de terre. 

Un des plus importants chantier de modernisation a lieu sur la commune : le raccordement entre les lignes Rouen-Amiens et Serqueux-Gisors (photo ci dessous). Ce raccordement n'obligera plus les trains à se rendre jusqu'à Serqueux pour effectuer une manœuvre de retournement. 

Une manœuvre de retournement de train jusque ici très longue, une heure parfois. Cette jonction permettra aux trains venant du Havre de filer désormais directement à Paris.

Le raccordement entre la ligne Rouen-Amiens et la ligne Serqueux Gisors - Aucun(e)
Le raccordement entre la ligne Rouen-Amiens et la ligne Serqueux Gisors - SNCF
Les engins creusent pour le raccrodement de la ligne Rouen-Amiens et de celle de Serqueux-Gisors - Radio France
Les engins creusent pour le raccrodement de la ligne Rouen-Amiens et de celle de Serqueux-Gisors © Radio France - Flavien Groyer

Ces travaux de raccordement ont également obligé la SNCF de faire dévier la RD1314. Cette dernière sera rétablie et passera désormais sur une sorte de passerelle. La ligne ferroviaire sera donc placée ensuite en dessous de cette plateforme. 

Au centre, réalisation du rétablissement de la RD1314. Elle passera désormais sur une plateforme. - Radio France
Au centre, réalisation du rétablissement de la RD1314. Elle passera désormais sur une plateforme. © Radio France - Flavien Groyer

Des collectivités et des riverains pas toujours ravis

De nombreux riverains et certaines collectivités ont déposé des recours pour empêcher la mise en oeuvre de ces travaux ou en tout cas pour les ralentir mais sont toujours en attente de jugement. 

Thomas Lévêque l'assure :  tout est fait pour que cette ligne gêne le moins possible la population à la fin des travaux : "On prévoit 10km de panneaux acoustiques et des interventions sur environ 600 habitations riveraines de la voie pour les protéger". Des travaux seront donc réaliser sur les huisseries. Le manoir des Brumes à Bouchevilliers aura également son panneau acoustique après discussions avec la SNCF.

Les travaux ont également des conséquences au jour le jour, de nombreux habitants se plaignent du bruit et des vibrations.

La ligne moderniser devrait être mise en service en octobre 2020