Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Lille : une application smartphone pour se garer plus facilement en ville

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Depuis fin décembre, l'application Zenpark permet aux automobilistes de la métropole lilloise de stationner dans certains parkings privés de logements sociaux. Dix-huit parkings, soit environ 200 places, sont accessibles grâce à une simple application mobile.

Dans la métropole lilloise, la société Zenpark propose aux automobilistes des places de stationnement dans 18 parkings de logement sociaux.
Dans la métropole lilloise, la société Zenpark propose aux automobilistes des places de stationnement dans 18 parkings de logement sociaux. © Radio France - Hélène Fromenty

Lille, France

Si vous avez une voiture, vous connaissez certainement ce casse-tête : trouver une place de stationnement dans une ville congestionnée. Et bien voici peut-être une solution : le parking partagé.

Depuis la fin de l'année dernière dans la métropole lilloise, la société Zenpark propose aux automobilistes de se garer dans certains parkings privés de logements sociaux.

Dix-huit parkings soit environ 200 places sont accessibles à Lille, Tourcoing, Roubaix et Villeneuve d'Ascq.

Partenariat avec LMH

Dans la métropole, Zenpark a plusieurs partenaires. L'entreprise a notamment remporté un appel d'offre du bailleur social LMH. Pour l'organisme, recourir au parking partagé était un moyen de valoriser les places inoccupées par les locataires des logements sociaux.

"Dans notre parc, il y a 140 places vacantes. Cela représente une perte de 60 000 euros par an. Le dispositif Zenpark nous permet d'assurer des recettes locatives minimum que nous réinvestissons ensuite dans l'entretien des immeubles et le cadre de vie des locataires." Amélie Debrabandère, directrice de LMH.

1,40€ de l'heure

Pour utiliser Zenpark, il suffit de télécharger une application sur votre smartphone. En quelques clics, vous pouvez ensuite réserver une place. Soit en avance, si vous prévoyez un déplacement. Soit directement devant la porte du parking.

"Une fois devant le parking, l’utilisateur peut ouvrir la porte en appuyant sur un simple bouton depuis son téléphone. C'est une sorte de sésame." William Rosenfeld, cofondateur de Zenpark.

Damien a adopté l'appli dès qu'elle est arrivée à Lille. Cet automobiliste l'utilise chaque semaine : lors de ses déplacements professionnels, il laisse sa voiture dans un garage Zenpark, à deux pas de la gare Lille Europe.

"Le parking est couvert, sécurisé, et les tarifs sont très compétitifs. De 7 heures un matin à 22 heures le lendemain, je paye 20 euros au lieu d'un cinquantaine avec une société de parking classique." Damien, utilisateur de Zenpark.

Dans les parkings, des pancartes signalent aux utilisateurs de Zenpark où ils peuvent se garer. - Radio France
Dans les parkings, des pancartes signalent aux utilisateurs de Zenpark où ils peuvent se garer. © Radio France - Hélène Fromenty

Ce système coûte en effet moins cher que ses concurrents privés : comptez 1,40 euros de l'heure à Lille et 50 cents dans les autres villes de la métropole

"C'est un peu le bordel"

D'après le bailleur et le fondateur de Zenpark, le flux généré par les utilisateur est un gage de sécurité accrue dans les résidences concernées. Pas si sûr selon un locataire, croisé devant l'un de ces immeubles.

"Tout le monde se connaît ici, ce n'est pas très rassurant que des personnes extérieures fassent des allers et venues." Un locataire de LMH.

Il faut aussi que les utilisateurs de Zenpark jouent le jeu...et stationnent sur les places qui leurs sont réservées. Et ce n'est pas toujours le cas estime cet autre résidant. Il s'est fait piquer sa place deux fois.

"On a dû mettre un plot et faire comprendre aux gens que c'était occupé. C'est un peu le bordel...et si ça continue j'annulerais ma location de place et j'en prendrai une dans le privé." Un locataire de LMH.

Certains locataires de logements sociaux ont dû mettre des plots pour éviter que les utilisateurs se garent à leur place. - Radio France
Certains locataires de logements sociaux ont dû mettre des plots pour éviter que les utilisateurs se garent à leur place. © Radio France - Hélène Fromenty

Les locataires restent néanmoins prioritaires s'ils souhaitent un jour occuper une place dans leur propre résidence. Et pour eux, ça sera toujours moins cher que pour les utilisateurs de Zenpark...

Bientôt 40 parkings

En attendant, Zenpark prévoit déjà de nouveaux partenariat : une quarantaine de parkings devraient être disponibles d'ici les prochains mois dans la métropole lilloise.

Pour plus d'infos et pour retrouver la liste des parkings déjà accessibles, rendez-vous sur le site de Zenpark.

Choix de la station

France Bleu