Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lille : voici les 5 futures lignes de tramways construites d'ici 2035

-
Par , France Bleu Nord

Les élus de la Métropole Européenne de Lille votent ce vendredi soir un vaste plan qui va aboutir à la construction de lignes de tramways et de bus à haut niveau de service pour les 15 prochaines années.

Le terminus du tramway Lille-Roubaix, à Eurotéléport
Le terminus du tramway Lille-Roubaix, à Eurotéléport © Radio France - Stéphane Barbereau

SDIT, schéma directeur des infrastructures de transport. Un nom un brin barbare qui va changer le quotidien de nombreux habitants de la Mel d'ici 2035. Ce schéma prévoit la construction de 5 lignes de tramway, soit une cinquantaine de kilomètres supplémentaires. Les deux lignes de tramway Lille-Roubaix et Lille-Tourcoing totalisent aujourd'hui 22 kilomètres. D'après les informations collectées par France Bleu Nord, voici à quoi pourrait ressembler les tracés qui sont envisagées par les communes concernées : 

Wambrechies-Lille-Seclin 

Ce sera la ligne la plus longue (en orange sur la carte) : autour de 20 kilomètres. Le chantier devrait durer 5 à 7 années. La ligne partira de la gare ou de la mairie de Wambrechies pour descendre ensuite vers Marquette-Lez-Lille, Saint André. Premier obstacle : la traversée de la Deûle. il faudra construire un nouveau pont, entre le pont Royal et le pont de la ligne TGV. Une fois de l'autre côté, la ligne se sépare en deux : une branche emprunte le boulevard Schumann qui sera requalifié en boulevard urbain, desservira le futur palais de justice pour terminer à Euralille ou à Lille-Flandres via le boulevard Carnot puis la rue des Cannoniers. L'option Euralille a la préférence de Martine Aubry qui ne veut pas que le tramway traverse le centre-ville de Lille. Explications de l'adjoint au maire, Jacques  Richir

Cela n'aurait pas de sens, ça doublonnerait avec ce qui existe déjà (métro, bus,...)

Le tramway "est un formidable outil pour inviter des dizaines de milliers d'automobilistes à devenir des usagers" de ce transports collectif rapide, fiable et avec des fréquences élevées. Le terminus à Euralille aura tout son sens avec le projet de couvrir le périphérique  depuis le Casino Barrière jusqu'au carrefour Pasteur qui doit être réalisé en 2030.

La branche principale de la ligne longera ensuite la citadelle, par la façade de l'Esplanade, puis le Port fluvial afin de desservir Euratechnologies tout proche, boulevard de Metz, le rond point des Postes :

ça va réduire le trafic automobile qui est une horreur, Porte des Postes  

Le tramway desservira alors le futur centre commercial Lillenium (1 000 emplois, 10 000 visiteurs quotidiens), la future cité administrative (2 500 emplois), puis filera vers la Porte d'Arras (où sera construit le futur cinéma Pathé), et prendra la route du sud vers Wattignies et Seclin.

Lille-Loos-Hallennes-lez-Haubourdin

C'est l'un des axes les plus bouchés, matin et soir, dans la métropole lilloise : la nationale 41 et l'A25. Une ligne de tramway entre Lille et Hallennes-lez-Haubourdin devrait permettre d'alléger ces axes. Loos retrouverait alors son tram qui a disparu, comme la plupart des lignes dans les années 60. Ce tram du XXIème siècle emprunterait la rue principale, la D941, via Haubourdin, pour terminer au plus près de la nationale 41 avec la création d'un vaste parking relais pour permettre aux habitants des Weppes (La Bassée, Sainghin, Wavrin,...) de finir leur trajet vers Lille en tramway.

Tourcoing-Roubaix-Hem

C'est la troisième ligne à construire à 100%, elle se situe au nord-est de la métropole lilloise. Elle partirait de Neuville-en-Ferrain près du récent centre commercial Promenade de Flandres, passerait par la station de métro de la ligne 2 Pont-de-Neuville, puis Tourcoing, Roubaix (via la zone de l'Union et le Vélodrome) et Hem.

Deux prolongations : Tourcoing et Watrellos

Une première prolongation devrait être réalisée à Tourcoing. Le tramway s'arrête actuellement dans le centre, il sera prolongé jusqu'à la gare, soit un petit kilomètre de rails à poser. 

La principale prolongation sera à Wattrelos. La cinquième ville de la Mel (40 000 habitants) n'est relié vers le centre que par bus.

Eurotéléport, en face du centre commercial Mac Arthur Glen, à Roubaix, est l'actuel terminus du tramway
Eurotéléport, en face du centre commercial Mac Arthur Glen, à Roubaix, est l'actuel terminus du tramway © Radio France - Stéphane Barbereau

La commune avait été tenue à l'écart du métro dans les années 80. Cette fois, le maire divers gauche Dominique Baert espère bien rejoindre le club des villes du tramway : 

On en a cruellement besoin. Wattrelos n'est pas une ville au bout du monde mais elle est trop éloignée dans ses liaisons avec le centre de la métropole.

5 kilomètres de voie seront à poser, le tracé pourrait emprunter la rue Carnot pour passer par la mairie ou alors, et c'est la préférence du maire, par la rue Faidherbe : il faudrait utiliser une ancienne voie SNCF transformée en promenade.

La future ligne de tramway de Wattrelos pourrait passer derrière l'actuelle école de musique, l'ancienne gare SNCF
La future ligne de tramway de Wattrelos pourrait passer derrière l'actuelle école de musique, l'ancienne gare SNCF © Radio France - Stéphane Barbereau

Principal avantage : elle appartient à la Mel qui n'aurait pas de foncier à acheter, le chantier pourrait donc aller très vite selon Dominique Baert qui rêve de voir sa commune inaugurer la première "nouvelle" ligne de tram du Sdit : 

J'espère que ce tracé sera priorisé pour une mise en service en 2024. Il ne coûterait que 10 millions d'euros

Comment est vécue l'arrivée du tramway à Wattrelos

Une métropole en chantier pendant 15 ans ?

Si aujourd'hui, tout le monde se félicite de l'arrivée du tramway, la multiplication des chantiers risquent de faire grincer des dents reconnaît Daniel Janssens, le maire de Wambrechies et vice-président de la Mel chargé des Transports : 

Il va falloir prendre son mal en patience mais on ne peut pas mettre à feu et à sang, en travaux, toute la métropole

Les premiers coups de pioche ne seront pas attendus avant 2023, les chantiers dureront plusieurs années sur chaque tronçon, parce que partout où passera le tram, il faudra déplacer toutes la canalisations situées en-dessous (eau, gaz, internet,...).

Bus express, téléphérique et métro

Ce vaste plan d'amélioration des transports en commun de la métropole lilloise va se déployer sur 15 ans. Il prévoit aussi la mise en service de bus à haut niveau de service, de bus express (comme celui qui devrait emprunter l'A22), et sur la fin de cette période voire même après 2035 la création d'un téléphérique urbain (pour relier Fives-Cail à Saint-Sauveur, à Lille), la prolongation sur 2 kilomètres de la ligne 1 du métro vers Eurasanté. L'objectif est d'inviter les habitants à délaisser la voiture explique Daniel Janssens : 

54% des habitants prennent leur voiture pour se déplacer, si on arrive dans 15 ans à 44%, ce serait une révolution !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess