Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Limitation à 80 km/h : il faudra changer environ 500 panneaux en Vendée

mercredi 10 janvier 2018 à 17:52 Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan

A compter du 1er juillet, la vitesse sera limitée à 80 km/h sur les 400 000 km de routes secondaires du pays. A l'échelle du pays, cela représente environ 20 000 panneaux à remplacer. Dont environ 500 en Vendée.

Les stocks de la société Signalisation 85, à la Roche sur Yon
Les stocks de la société Signalisation 85, à la Roche sur Yon © Radio France - Emmanuel Sérazin

Vendée, France

C'est l'une des mesures fortes annoncées par le Premier Ministre Edouard Philippe en début de semaine : abaisser la vitesse maximale autorisée à 80 km/h sur l'ensemble du réseau secondaire à double sens. Evidemment, cela implique de remplacer l'ensemble des panneaux 90 km/h, soit environ 20 000 unités. Un panneau étant facturé en moyenne 80€, l'addition atteindra 1 600 000€.

Un coût pris en charge par l'Etat ?

En Vendée, le Conseil Départemental gère 3 954 km de routes, hors agglomération et en dehors des 2X2 voies. Le recensement officiel n'a pas encore été fait, mais on estime à 500 le nombre de panneaux à remplacer. Lorsque la mesure a été annoncée, Edouard Philippe a précisé que le coût serait pris en charge par l'Etat. Mais au Conseil Départemental de la Vendée, on n'a pas reçu la même information : l'Etat ne prendrait en charge que les panneaux situés en amont et en aval des radars automatiques (ceux qui rappellent la vitesse), les autres restant à la charge de la collectivité locale.

Une période de tolérance

Pour la Vendée, les panneaux seront fournis par l'entreprise Lacroix Signalisation. Ce marché représentera une goutte d'eau au milieu des 500 000 panneaux routiers produits chaque année par le fabricant basé à Saint-Herblain près de Nantes. Le son de cloche est le même chez les entreprises vendéennes qui assurent la pose de ces panneaux au bord des routes. Le dirigeant de Signalisation 85 à la Roche-sur-Yon ne se battra donc pas pour gagner ce marché qu'il estime "à deux semaines de travail pour une équipe de 2 personnes". Fort de son expérience, Jean-François Coué sait aussi qu'il y aura une période de tolérance. En effet, comment changer 500 panneaux en une nuit ? Réponse...

Jean-François Coué, responsable de Signalisation 85