Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Limitation à 80 km/h : la Fédération des motards en colère de la Somme ne lâche rien

dimanche 17 juin 2018 à 6:09 Par Clémence Gourdon Negrini, France Bleu Picardie

Le décret a été publié ce dimanche au Journal officiel, mais la Fédération des motards en colère de la Somme, FFMC, ne compte pas lâcher contre la limitation de vitesse à 80km/h. Une dizaine de motards étaient réunis ce samedi 16 juin pour une opération tractage et blocage de ronds-points à Amiens.

Opération tractage et blocage de ronds-points pour la FFMC-80
Opération tractage et blocage de ronds-points pour la FFMC-80 © Radio France - Clémence Gourdon Negrini

Le Premier ministre Edouard Philippe a signé ce vendredi le décret sur la réduction de la vitesse 80km/h sur certaines routes et la mesure doit entrer en vigueur le 1er juillet. Mais la FFMC-80 ne compte pas baisser les bras. 

Une dizaine de motards étaient présents ce samedi à Amiens pour une opération de tractage aux entrées et sorties de ronds-points. Mais aussi de démonstration : ils ont roulé à 80km/h sur une portion de la rocade et provoqué un embouteillage en quelques minutes, pour "démontrer l'absurdité de la mesure"

En distribuant leurs tracts anti-limitation à 80km/h, la FFMC-80 espère rallier les automobilistes à sa cause. Pari plutôt réussi, puisqu'ils étaient tous très réceptifs. Mais la Fédération regrette qu'ils ne soient pas aussi mobilisés lors des manifestations. 

Les automobilistes sont avec nous. Mais il va falloir qu'ils se bougent ! Ils sont 70 millions, il faut qu'ils se fassent entendre. Maintenant il faut qu'ils viennent avec nous le 30 juin !" Philippe Leduncq, président de la FFMC-80

La Fédération des motards en colère demande au gouvernement de revoir cette décision, et "de se consacrer davantage à l'état des routes". Pour se faire entendre, elle prévoit une manifestation à Amiens le 30 juin prochain.