Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Limitation à 80 km/h : la police nationale fait de la prévention à Coulounieix-Chamiers

lundi 2 juillet 2018 à 18:49 Par Octavie Couchard, France Bleu Périgord

La police nationale et la préfecture de Dordogne ont organisé un contrôle routier pédagogique, lundi 2 juillet, au rond-point de l’autoroute A89, à Coulounieix Chamiers, une portion très fréquentée et où il sera facile de se faire piéger.

Le contrôle routier avait un but pédagogique.
Le contrôle routier avait un but pédagogique. © Radio France - Octavie Couchard

Coulounieix-Chamiers, France

Difficile de garder l'allure dans cette ligne droite en descente... Lundi 2 juillet, en début d'après-midi, la police nationale a mené une opération de contrôle préventif sur cette portion de route désormais limitée à 80 km/h. 

En quelques minutes, les premiers automobilistes sont interpellés... 93 km/h au lieu de 80 pour Pat, un habitant de Bergerac, qui s'interroge  : "à quoi ça sert d'avoir une boite à cinq ou six vitesses, si on ne peut pas dépasser la troisième ?"

La préfète de la Dordogne, Anne Gaëlle Baudouin Clerc était présente sur la zone du contrôle : 

"On a conscience que cette mesure est ressentie comme une contrainte pour les automobilistes. Il faut expliquer ce que cette mesure signifie : gagner des vies, gagner du temps de freinage, éviter des obstacles, et finalement éviter des accidents." dit la préfète

De la tolérance pour le moment

Pour l'instant, la police nationale a simplement prévenus les automobilistes, sans les sanctionner s'ils roulaient à moins de 20 km/h au dessus de la vitesse autorisée. Des flyers de sensibilisation ont été distribués pour les informer sur les limitations selon les routes. Toutefois, attention, si la police fait preuve de tolérance, tous les radars automatiques sont réglés pour flasher au-delà de 80 km/h.

Les excès de vitesse jusqu'à 20 km/h n'étaient pas sanctionnés.  - Radio France
Les excès de vitesse jusqu'à 20 km/h n'étaient pas sanctionnés. © Radio France - Octavie Couchard