Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Limoges : avec la grève à la SNCF, le covoiturage est sur les bons rails

dimanche 8 avril 2018 à 19:44 - Mis à jour le dimanche 8 avril 2018 à 19:53 Par Nicolas Tarrade, France Bleu Limousin

Avec la grève perlée lancée par les cheminots, les usagers de la SNCF doivent trouver d’autres solutions pour se déplacer. En Limousin, comme ailleurs en France, place au covoiturage. Et en ce dimanche, ça bouchonne sur les aires de covoiturage à Limoges.

Le covoiturage est sur les bons rails
Le covoiturage est sur les bons rails © Radio France - Bruno Levesque

Limoges, France

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Avec la grève perlée lancée la semaine dernière par les cheminots, les usagers de la SNCF doivent trouver d'autres solutions pour se déplacer. Et le covoiturage tire son épingle du jeu. En Limousin comme ailleurs.

Ils racontent leurs expériences

"Je rentre chez moi à Toulouse. J'étais venue voir mes parents et ma famille. Le covoiturage c'est la bonne solution !", explique cette usagère.  "Et puis, pour faire Limoges-Toulouse, la voiture est plus rapide que le train. Et souvent moins cher. Alors en période de grève, je n'ai même pas jeté un coup d’œil aux trains", ajoute-t-elle. 

Un peu plus loin, une autre voiture attend patiemment. A l'intérieur, un passager pour qui c'est le premier trajet en covoiturage. "Je suis allé à la gare, mais ils m'ont dit qu'il y aurait encore grève jusqu'à ce lundi. Il fallait que je sois à Tours, à tout prix", avoue-t-il. Lui qui a trouvé son covoiturage à la dernière minute. "En plus, c'est vraiment moins cher", sourit-il. 

Le covoiturage tire son épingle du jeu

Depuis quelques jours, la demande explose. L'offre suit le même rythme. Les prix restent stables dans l'ensemble. Un mode de transport plébiscité par les usagers. Ce dimanche, près de 130 trajets Limoges - Paris ont été proposés. Plus de 110 étaient déjà complets à la mi-journée.