Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Limoges : les élus se mobilisent pour sauver la ligne TER entre Limoges et Angoulême

mercredi 6 juin 2018 à 12:48 Par Alain Ginestet et Françoise Ravanne, France Bleu La Rochelle et France Bleu Limousin

Une vingtaine d'élus ont manifesté ce matin en gare de Limoges où ils sont descendus sur les voies et ont retardé le départ d'un train. Même chose, au même moment, de la part d'élus charentais à Angoulême. Objectif: sauver la ligne SNCF Limoges-Angoulême.

Les élus de Haute-Vienne mobilisés en gare de Limoges ce mercredi matin
Les élus de Haute-Vienne mobilisés en gare de Limoges ce mercredi matin © Radio France - Françoise Ravanne

Limoges, France

C'était un mouvement coordonné, et même simultané... Une vingtaine d'élus de Haute-Vienne ont manifesté ce mercredi matin en gare de Limoges. Ils sont brièvement descendus sur les voies et ont retardé le départ d'un train d'environ trente minute. Même chose, au même moment, de la part d'élus charentais à Angoulême, avant que tout le monde se retrouve en fin de matinée en gare de Chabanais, à la limite des deux départements. Objectif : défendre la ligne SNCF Limoges-Angoulême, ou plutôt même la "réactiver", car depuis le 13 mars, suite à un éboulement partiel, les trains entre Saillat et Angoulême sont remplacés par des cars. Depuis? Rien... 

Joël Ratier, Président de la Communauté de communes des Portes Océanes, lors de manifestation de ce mercredi matin - Radio France
Joël Ratier, Président de la Communauté de communes des Portes Océanes, lors de manifestation de ce mercredi matin © Radio France - Françoise Ravanne

Indmissible, explique Pierre Allard, le Maire de Saint-Junien, commune directement concernée par la liaison. "C'est quand même la ligne qui nous permet d'aller à Bordeaux, notre capitale régionale, et celle qui nous permet d'avoir accès à la LGV qui passe à Angoulême. Il est donc _impératif que cette ligne demeure, et qu'elle demeure en bon état_".

On nous mène en bateau" - Pierre Allard Maire de Saint-Junien

Le Maire de Saint-Junien estime que cette ligne "nécessite une rénovation immédiate de la part de la SNCF. _On nous mène en bateau_. On nous dit qu'on fait des travaux et on n'en fait pas. La ligne était au départ fermée pour faire des travaux, aujourd'hui est elle fermée sans travaux." détaille encore Pierre Allard.

"C'est une ligne primordiale pour notre secteur", conclut Pierre Allard, "en terme de passagers comme en terme de frêt, compte tenu de la puissance économique qu'il y a entre Angoulême et Limoges".

Des cheminots de la CGT sont venus soutenir les élus locaux lors de cette manifestation à Limoges, eux aussi mobilisés pour défendre le service public de proximité, et notamment les liaisons TER.