Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loire-Atlantique : face à la crise, l'entreprise d'autocars prend des allures de point relais colis

-
Par , France Bleu Loire Océan

Dans son entreprise d'autocars, Sofiane Voyages à Puceul (Loire-Atlantique), Loick Morand pâtit d'une activité plus qu'au ralenti à cause du coronavirus. Pour garder du lien social, il propose depuis décembre un point relais colis.

Loick Morand travaille avec deux enseignes de relais colis en attendant que son activité de car reprenne.
Loick Morand travaille avec deux enseignes de relais colis en attendant que son activité de car reprenne. © Radio France - François Ventéjou

"Retirez et déposez vos colis ici !" Depuis décembre, l'entreprise d'autocars Sofiane Voyages ne propose uniquement son service d'autocars. Le patron a lancé un point relais colis dans son entreprise de Puceul (Loire-Atlantique). Une façon de garder un lien social, de plus en plus distendu pendant cette crise sanitaire.

Tous les gens que je vois aujourd'hui, c'est un petit bonheur - Loick Morand, patron de Sofiane Voyages

Loick Morand, le patron, a habillé sa façade aux couleurs des deux entreprises avec lesquelles il travaille : Mondial Relay et UPS. "Il faut bien que les gens sachent où on est, c'est vrai qu'ils se posent des questions parfois, un autocariste qui fait des colis, ça interroge", s'amuse-t-il.

Sofiane Voyages propose désormais un point relais colis dans son entreprise de Puceul.
Sofiane Voyages propose désormais un point relais colis dans son entreprise de Puceul. © Radio France - François Ventéjou

Au comptoir, les clients défilent pour récupérer leur commande. Catherine est venue chercher son colis, à l'intérieur, c'est un t-shirt pour l'été. Pour elle, venir chez Loick c'est plus simple. "Je suis à moins de trois kilomètres et c'est facile d'accès", explique-t-elle. Les colis, Loick en reçoit beaucoup. Pour les stocker, il a dû faire de la place à l'arrière de son magasin. "Ils sont à la place des produits d'entretien", raconte-t-il en montrant du doigt les étagères.

Les colis sont stockés à la place des produits d'entretiens des cars.
Les colis sont stockés à la place des produits d'entretiens des cars. © Radio France - François Ventéjou

"Tous les gens que je vois aujourd'hui c'est un petit bonheur, un petit souffle de vie, je me dis qu'on a encore besoin de moi." Car si Loick a décidé de se lancer dans la distribution de colis, ce n'est pas pour l'argent. Il récupère environ 30 centimes par colis, dérisoire. Ce qu'il ne voulait pas, c'est se "morfondre" au fond de son canapé.

"Je demande un soutien moral"

Depuis le début de la crise sanitaire, l'activité est plus que calme. La moitié des salariés sont au chômage partiel chez Sofiane Voyages. Les réservations par mois se comptent sur les doigts d'une main. Loick et toute sa profession veulent donc alerter le gouvernement sur leur situation. "Je demande un soutien comme ils sont capables de le faire pour d'autres corps de métier, explique l'autocariste. Je ne demande pas un soutien technique, mais un soutien financier et surtout moral. On veut être entendu, écouté et vu. On veut exister. On est un corps de métier important pour les Français. On a besoin de nous ! Je me bats pour 30 centimes sur un colis, et je me battrai jusqu'au bout, je n'arrêterai jamais."

Loick Morand, autocariste, patron de Sofiane Voyages à Puceul en Loire-Atlantique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess