Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loire-Atlantique : les travaux du pont de Varades bientôt terminés

-
Par , France Bleu Loire Océan

Après cinq mois de travaux, le pont de Varades va rouvrir totalement à la circulation ce samedi 24 octobre. Jusqu'ici, les poids lourds devaient le contourner. Le chantier a permis de sécuriser l'ouvrage qui montrait des signes de faiblesse.

Des étais ont été installés sous le pont afin de le sécuriser
Des étais ont été installés sous le pont afin de le sécuriser © Radio France - Boris Loumagne

Le pont de Varades était sous surveillance depuis 2014. C'est une alerte signalée au mois de février dernier qui a poussé le département de Loire-Atlantique à engager les travaux. En effet, des câbles de ce pont suspendu construit en 1954 subissaient un phénomène d'érosion. Toute cette semaine du 19 octobre, le pont de Varades est totalement fermé à la circulation, mais c'est une bonne nouvelle : cela veut dire que les travaux de renforcement du pont touchent à leur fin. Les voitures et les poids lourds pourront de nouveau l'emprunter samedi. 

Vitesse et précision

Le chantier est allé très vite. En quatre mois, une piste en gravier a été aménagée dans le lit de la Loire, parallèle au pont. Depuis cette piste des engins ont installé 12 étais. Ces étais sont composés de grosses poutres en métal qui s'appuient sur des pilonnes enfoncés à 15 mètres dans le lit du fleuve. Ces appuis provisoires soutiendront bientôt le pont par en dessous pour ainsi soulager les câbles abîmes, comme l'explique Pierre Quentin, en charge des ponts au département : "L'étape ultime de la sécurisation du pont consiste à venir mettre ces appuis provisoires en contact et soulever avec des vérins hydrauliques le tablier, c'est à dire la route du pont. On vient ensuite poser des cales entre les étais et le pont en les enfonçant à coups de marteau. C'est précis." Cette manipulation se joue même au centimètre près. On comprend donc bien que la route soit totalement fermée cette semaine. "Ce serait très dangereux pour les opérateurs qui sont sous le pont s'il y avait de la circulation", précise Pierre Quentin.

Les ouvriers s'activent pour terminer le chantier
Les ouvriers s'activent pour terminer le chantier © Radio France - Boris Loumagne

Vendredi, les travaux seront terminés. Il restera alors un test ultime : faire passer sur le pont des poids lourds spécialement affrétés afin de contrôler la solidité du pont. La circulation totale sera rétablie ce samedi. Quant aux étais provisoires, ils vont rester sous le pont au moins 4 ans avant d'envisager un prochain chantier pour changer les câbles abîmés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess