Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Loire Forez : un déplacement sur quatre en covoiturage d'ici 2030

Deux nouvelles aires de covoiturage ont été inaugurées mercredi dans le Forez, à Sury-le-Comtal et Saint-Cyprien. Ça fait désormais huit aires sur le territoire de Loire Forez agglomération, et le développement de ces espaces de covoiturage va se poursuivre.

Une aire de covoiturage à Saint-Just-Saint-Rambert.
Une aire de covoiturage à Saint-Just-Saint-Rambert. © Radio France - Noémie Philippot

Sury-le-Comtal, France

L'agglomération Loire Forez compte deux aires de covoiturage de plus. Elles ont été inaugurées mercredi à Sury-le-Comtal et Saint-Cyprien. Les deux parkings comptent respectivement 16 et 11 places, et sont signalés par un panneau carré bleu au bord de la route. Ils ont coûté au total 118 000 euros, financés à 80% dans le cadre du contrat Territoire à énergie positive pour la croissance verte, signé entre Loire Forez agglomération et l'Etat, précise la collectivité.

9000 Foréziens vont chaque jour vers la métropole stéphanoise

Avec ces deux aires supplémentaires, Loire Forez agglomération compte désormais huit aires et cinq espaces de covoiturage de proximité. Mais la communauté d'agglomération forézienne n'est qu'à mi-chemin de son objectif : d'ici 2022, elle espère disposer d'une vingtaine de lieux de covoiturages. Soit des aires, comme celles inaugurées à Sury-le-Comtal et Saint-Cyprien (un projet est notamment en réflexion à Saint-Marcellin-en-Forez), soit des places de stationnement dédiées dans certaines communes, c'est ce que Loire Forez agglomération appelle les espaces de covoiturage de proximité. Il y en a par exemple à Chalmazel-Jeansagnière et Marcilly-le-Châtel.

Si la communauté d'agglomération forézienne met le paquet sur les espaces de covoiturage, c'est pour arriver à l'ambitieux objectif qu'elle s'est fixée : atteindre les 25% de covoitureurs d'ici 2030. Cela voudrait dire que dans dix ans, un déplacement sur quatre serait effectué en covoiturage. Cet objectif est inscrit dans le Plan climat, air, énergie territorial (PCAET) de Loire Forez agglomération, qui couvre la période 2019-2025. Loire Forez agglomération estime que le potentiel de covoitureurs est important parmi les 9000 personnes qui font chaque jour la liaison entre la plaine du Forez et la métropole stéphanoise, tous moyens de transport confondus. 

La carte des aires de covoiturage de Loire Forez agglomération. - Aucun(e)
La carte des aires de covoiturage de Loire Forez agglomération. - Loire Forez agglomération
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu