Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Luchon, la mise en service de l’ascenseur valléen repoussée à novembre 2022

-
Par , France Bleu Occitanie

L’ascenseur valléen prévu entre Bagnères-de-Luchon et la station de Superbagnères en remplacement de l'actuelle télécabine vieille de 27 ans ne sera pas mis en service avant novembre 2022. Un projet à 18 millions d’euros attendu avec impatience par les touristes et les professionnels du tourisme.

Vue 3D des futures cabines de la nouvelle télécabine de Luchon.
Vue 3D des futures cabines de la nouvelle télécabine de Luchon. - DR

Il va falloir être patient. L’ascenseur valléen prévu entre Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne) et la station de Superbagnères en remplacement de la télécabine vieille de 27 ans ne sera pas mis en service avant novembre 2022. Le projet a un an de retard par rapport au calendrier initial. 

L'ascenseur valléen est un projet à18 millions d’euros porté depuis quatre ans par le conseil départemental de Haute-Garonne. Le département explique ce retard en raison de lenteurs administratives au niveau national. 

Impatience des commerçants

À Luchon, le magasin de prêt-à-porter d'Édith et la boulangerie de Chloé se trouvent à deux pas de la gare de départ de la télécabine. Les deux femmes ont hâte de voir enfin le nouvel équipement promis. Même si Chloé est passablement énervée : "On a eu beaucoup de promesses non tenues pour Luchon. On nous a un peu pris pour des jambons. Maintenant on y croit et on attend". 

Edith et Chloé, commerçantes de Luchon.
Edith et Chloé, commerçantes de Luchon. © Radio France - Pascale Danyel

Diminuer le temps de trajet par deux

Vétuste et lente, la télécabine est boudée par les touristes qui préfèrent prendre leur voiture et parcourir les 18 km de lacets jusqu’à Superbagnères. Baptiste Rabasse, le responsable des travaux explique qu'"aujourd'hui la montée dure 14-15 minutes. Demain, on sera sur sept minutes. L'objectif, c'est vraiment dé réduire la présence de voitures sur le plateau".

Baptiste Rabasse, le responsable des travaux de l'ascenseur valléen dans une cabine de l'équipement actuel..
Baptiste Rabasse, le responsable des travaux de l'ascenseur valléen dans une cabine de l'équipement actuel.. © Radio France - Pascale Danyel

Là haut, la vue est imprenable.

Depuis le plateau de Superbagnères, une vue à 360 degrés.
Depuis le plateau de Superbagnères, une vue à 360 degrés. © Radio France - Pascale Danyel

L’arrivée d’un ascenseur valléen avec des cabines de dix places et non quatre comme aujourd'hui, plus de confort, plus de débit et moins d’attente, est saluée par ce parapentiste : "On attend tous cet ascenseur. C'est super ! Encore plus pour les parapentistes car c'est un des seuls sites dans les Pyrénées où il y beaucoup de dénivelé avec une remontée comme ça"

Superbagnères, terrain de jeu des parapentistes.
Superbagnères, terrain de jeu des parapentistes. © Radio France - Pascale Danyel

L’arrivée d’un ascenseur valléen est aussi une délivrance pour Christian. Il travaille au grand hôtel depuis 14 ans : "Comme ça, les gens ne rouspètent pas en raison de l'attente et il n'y aura plus des voitures garées à tort et à travers. Ça fera du bien pour tout le monde".

Pierre angulaire du développement du quatre saisons

Christophe Esparseil, le directeur par intérim de la station de Superbagnères, est lui aussi très impatient de voir l’ascenseur valléen : "C'est la pierre angulaire du développement de Luchon-Superbagnères et du quatre saisons. Ça permettra d'avoir un appareil plus performant et plus confortable, une liaison de meilleure qualité, et moins de temps d'attente quand les pics de fréquentation sont importants".

Christophe Esparseil, le directeur par intérim de la station de Superbagnères
Christophe Esparseil, le directeur par intérim de la station de Superbagnères © Radio France - Pascale Danyel

L’objectif du futur ascenseur valléen est avant tout de limiter l’accès en voiture à Superbagnères. La station compte 800 places de parking, qui sont toujours bondées en haute saison. Maryse Vezat-Baronia, vice-présidente du syndicat mixte Haute-Garonne Montagne et vice-présidente du Conseil départemental de Haute-Garonne en charge du Tourisme, rappelle que l'"objectif c'est de diminuer de manière drastique les voitures sur le superbe plateau de Superbagnères".

Le futur ascenseur valléen, moins énergivore et moins bruyant que l'actuelle télécabine, permettra de transporter 2.000 personnes par heure. Les cabines seront suffisamment grandes pour y charger des vélos et au besoin des brancards.

Le démontage de l'actuelle télécabine se fera après la saison hivernale 2021-2022.

Maryse Vezat-Baronia vice-présidente du conseil départemental de Haute-Garonne en charge du tourisme
Maryse Vezat-Baronia vice-présidente du conseil départemental de Haute-Garonne en charge du tourisme © Radio France - Pascale Danyel
Choix de la station

À venir dansDanssecondess