Transports

Lyon-Paris : des TGV sous surveillance

Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 14 septembre 2015 à 4:08

Le préfet de Région Michel Delpuech à la rencontre des patrouilles à Lyon
Le préfet de Région Michel Delpuech à la rencontre des patrouilles à Lyon - Préfecture de la région Rhône-Alpes

Depuis une semaine, des agents de la police aux frontière, de la sécurité publique et de la SNCF patrouillent dans les TGV entre Paris et Lyon. Une sécurisation des trains décidée suite à la tentative d'attentat dans le Thalys le 21 août dernier.

Tous les jours,  des agents de la police aux frontière, de la sécurité publique et de la SNCF patrouillent dans huit à dix TGV entre Paris et Lyon (quatre à cinq allers-retours). Une mesure de sécurisation décidée après la tentative d'attentat dans le Thalys le 21 août dernier.  Une trentaine de personnes sont ainsi mobilisées. Chaque patrouille compte de trois à quatre fonctionnaires de police ou agents de la sûreté ferroviaire de la SNCF. Certains TGV Saint-Étienne-Paris, qui passent par Lyon, peuvent être concernés. Mais les patrouilles ne montent dans les rames qu'à partir de Lyon-Part-Dieu.

Reportage de Mathilde Montagnon en gare de Châteaucreux

Au- delà des TGV, le service interdépartemental de sécurisation des transports en commun de la police nationale, intervient également régulièrement dans les TER fréquentés. Et notamment entre Lyon et Saint-Étienne