Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Malgré la crise, la Brittany Ferries continue d'investir dans des bateaux plus propres

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique, France Bleu

La compagnie maritime annonce la commande de deux nouveaux bateaux hybrides pour 220 millions d'euros avec l'appui des régions Bretagne et Normandie. Une nécessité économique et environnementale malgré la crise entraînée par le Brexit et la crise du Covid-19, selon la Brittany.

Navire de la compagnie maritime Brittany Ferries dans le port de Saint-Malo.
Navire de la compagnie maritime Brittany Ferries dans le port de Saint-Malo. © Radio France - Sylvie Johnsson

La Brittany Ferries continue d'investir pour renouveler sa flotte de navires, malgré le Brexit et la crise du coronavirus qui fait baisser le trafic passagers. Cet été, la compagnie s'attend d'ailleurs à ne transporter que 350.000 passagers contre 500.000 l'été dernier.

La compagnie a annoncé ce mardi la commande de deux nouveaux bateaux pour 220 millions d'euros, avec l'appui des régions Bretagne et Normandie.

Arrivées prévues en 2024 et 2025

Ils remplaceront les navires Bretagne et Normandie, qui font respectivement les liaisons Saint Malo/Portsmouth et Caen-Ouistreham/Portsmouth. Leur arrivée est prévue pour 2024 et 2025, soit après l'arrivée des bateaux Salamanca et Santoña, déjà commandés et qui arriveront d'ici deux ans. 

Si on ne fait pas le choix d'investir aujourd'hui on devra faire le choix en 2024 et 2025 de réduire sensiblement notre capacité de transport, parce qu'il y aura un impact des mesures environnementales souhaitées sur notre activité - Jean-Marc Roué, président de la Brittany Ferries

Bateaux  plus grands mais moins polluants 

Ces nouveaux navires seront plus grands, pour embarquer plus de passagers. Et ce sont des bateaux hybrides. Ils seront propulsés par des moteurs au gaz naturel liquéfié, et ils seront aussi équipés de batterie et de moteurs électriques. Une première sur le trafic transmanche. 

Ce système "hybride optimisé" doit permettre à terme de réduire la consommation d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre des bateaux de 10 à 20%. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess