Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Manche Iles Express : la panne enfin identifiée mais les travaux vont durer près de trois semaines

mardi 31 juillet 2018 à 17:58 Par Frédérick Thiébot, France Bleu Cotentin

Les réparations du "Granville", l'un des deux bateaux de la compagnie maritime Manche Iles Express, sont désormais prévues jusqu'au 18 août. Les pièces de rechanges doivent arriver des Etats-Unis

Les réparations du "Granville" dureront jusqu'au 18 août
Les réparations du "Granville" dureront jusqu'au 18 août - Manche Iles Express

C'est une fissure dans le moteur qui est à l'origine de la panne du "Granville", l'un des deux bateaux de la compagnie maritime Manche Iles Express.  

Le navire qui assure les liaisons vers les îles anglo-normandes est à l'arrêt depuis la mi-juillet à la suite de découverte de présence d'eau dans l'huile du moteur.  

La panne vient seulement d'être identifiée et les pièces ont été commandées auprès du motoriste aux Etats-Unis.  

Encore trois semaines de réparations pour le "Granville" - Aucun(e)
Encore trois semaines de réparations pour le "Granville" - Manche Iles Express

Le bateau de 41 mètres de long construit à Singapour en 2006, restera à quai jusqu'au 18 août prochain. Il faut le temps de recevoir les pièces et démonter puis remonter le moteur.  Il faudra ensuite procéder à des essais en mer avant de remettre le navire en service.  

Tous les passagers déroutés vers Granville

C'est un coup dur pour la compagnie qui se prive en pleine saison d'un de deux bateaux de 245 places au départ de la Manche.  En attendant, toutes les liaisons vers Jersey et Guernesey se font à bord du "Victor Hugo" au départ du port de Granville.

Cette panne avait provoqué la colère de Jean Morin, le vice-président du Conseil Départemental de la Manche. Il rappelle que la collectivité a dépensé 2,6 millions d'euros pour la remise en état de ce bateau il y a deux ans.