Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Manche : le préfet regrette "un relâchement des comportements sur la route"

-
Par , France Bleu Cotentin

Le nombre d'infractions relevées par les radars, fixes ou mobiles, a explosé en ce début d'année 2019 et c'est le cas notamment des très gros excès de vitesse.

Jean-Marc Sabathé préfet de la Manche
Jean-Marc Sabathé préfet de la Manche © Radio France - Lucie THUILLET

Manche, France

Le préfet de la Manche, a fait le point mardi 30 avril sur plusieurs sujets d'actualité et notamment la sécurité routière. Jean-Marc Sabathé regrette une dégradation des comportements sur la route. Depuis le début de l'année 2019, il y a eu une explosion des infractions constatées, via les radars (fixes ou mobiles) : près de 40.000 sur les quatre premiers mois de l'année, contre 25.000 sur les mêmes mois en 2018.

Depuis huit mois, des radars embarqués dans des voitures privées sillonnent notre département. Ils ont relevé un quart des 40.000 infractions constatées, précise le préfet.

Parmi ces infractions, de très gros excès de vitesse à 160 ou 170 km/h ont été relevées. Depuis le 1er janvier, il y a eu 565 retraits de permis de conduire dans le département de la Manche, soit 100 de plus que l'an dernier à la même époque.

Sur le plan de la sécurité routière, le bilan est mauvais puisque depuis le début de l'année, il y a eu 4 tués de plus sur les routes de la Manche, par rapport à l'an dernier mais moins d'accidents et moins de blessés.

Je constate deux types de comportements, explique Jean-Marc Sabathé. La majorité des automobilistes manchois respectent le 80 km/h. Les distances de freinage sont moindres, du coup les chocs sont moins violents et on a moins de blessés. Ca c'est plutôt positif. Les tués sur la route, malheureusement, ce sont souvent des personnes vulnérables, des enfants, des personnes âgées, des piétons, des cyclistes, des motards. On n'est pas sur des sujets nécessairement liés au 80km/h. En revanche, une fraction d'automobilistes s'affranchit complètement de cette nouvelle réglementation puisqu'on a une explosion des très gros excès de vitesse, au dessus de 40 km/h de la vitesse autorisée.

Les six radars fixes endommagés bientôt réparés

Ces derniers mois, de nombreux radars fixes ont été endommagés en France. Dans la Manche, actuellement, un quart des radars fixes ne fonctionnent pas.

Dans la Manche, il y a eu surtout des radars fixes occultés, ce qui a pu être réglé assez vite. Les six radars réellement endommagés seront tous réparés ou remplacés. D'ici cet été, je l'espère, commente le préfet de la Manche.

Aucune nouvelle implantation de radars fixes est prévue dans les prochains mois. En revanche, des radars travaux seront installés sur la RN13, entre Valognes et la Glacerie, sur la partie passée récemment à 90 km/h.