Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Marcel Campion appelle à manifester sur le périphérique parisien ce samedi

vendredi 1 mars 2019 à 18:56 Par Mayeule de Charon, France Bleu Paris et France Bleu

Marcel Campion appelle à manifester sur le périphérique parisien, samedi 2 mars, pour protester contre une ordonnance européenne ouvrant les emplacements des fêtes foraines à la concurrence. Un rassemblement est prévu, à 11 h, porte Maillot.

Marcel Campion appelle à manifester sur le périphérique parisien.
Marcel Campion appelle à manifester sur le périphérique parisien. © Maxppp - P de Poulpiquet

Paris, France

Attention aux bouchons sur le périphérique parisien, samedi 2 mars. Marcel Campion appelle à manifester contre une ordonnance européenne ouvrant à la concurrence systématique les emplacements dans les fêtes foraines. Un rassemblement est prévu, à partir de 11 h, porte Maillot, d'autres départs sont possibles. 

Une ordonnance inadaptée à la vie foraine 

Marcel Campion dénonce une ordonnance inadaptée au fonctionnement des fêtes foraines, " les forains quittent des sites parfois 20 ou 30 fois par an, cela va provoquer des demandes, des dossiers à remplir au lieu d'une simple demande de place comme cela se fait habituellement". Pour Marcel Campion cela pourrait fragiliser une économie "de 30 000 entreprises en France qui génèrent près de 200 000 emplois. Cela fonctionnait avec des habitudes, des traditions et là on a décidé de tout casser, on ne sait pas pourquoi". 

Une mobilisation nationale est annoncée le 16 mars prochain.