Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Marquage obligatoire des vélos : "une bonne chose", selon les cyclistes dijonnais

-
Par , France Bleu Bourgogne

À partir du 1er janvier, tout vélo neuf devra porter un marquage indélébile, sorte de carte grise permettant de savoir qui exactement est le propriétaire. Ce dispositif national vise à éviter les vols de vélos. Comment cette nouveauté est-elle accueillie en Côte-d'Or ?

Les vélos sont partout à Dijon !
Les vélos sont partout à Dijon ! © Radio France - Lisa Melia

Ça fait partie des changements du 1er janvier 2021. À présent, si vous achetez un vélo neuf, il devra porter un marquage, un numéro unique intégré dans une base de données nationale. "Ce marquage sera indélébile, sur le vélo à vie. Ce sera absolument impossible de l'enlever. C'est un peu comme la carte grise du vélo", explique Noëlle Jeanteaud-Degueurce, la responsable du magasin de vélo Giant à Dijon. 

À quoi va ressembler ce marquage ? La réponse d'une directrice de magasin de vélo

Le but de cette "carte grise" ? Lutter contre le vol, un véritable sport national en France. Il faut savoir que selon la FUB, la fédération des usagers de la bicyclette, au moins 400 000 vélos sont volés chaque année mais seuls 2% sont rendus à leur propriétaire, faute de pouvoir être identifiés ! Dans les rues de Dijon, de nombreux cyclistes en ont déjà fait les frais. 

"Je me suis fait voler mon vélo, évidemment je ne l'ai pas retrouvé"... Témoignages de Dijonnais

Malgré tout, il y a tout de même quelques réticences, notamment chez les associations qui vendent et réparent des vélos d'occasion, comme la Rustine à Dijon. Pour le marché d'occasion, le marquage obligatoire commence au 1er juillet, mais plusieurs points suscitent de la méfiance, explique Philippe, un salarié de la Rustine.  

"Certains se demandent qui va avoir accès au fichier, est-ce que l'anonymat des propriétaires sera préservé", explique Philippe

Au sujet du prix enfin, il faudra compter 29€ chez les vendeurs professionnels comme Noëlle Jeanteaud-Degueurce, "négociable en fonction du vélo que vous achetez". En ce qui concerne les vélos d'occasion, cela devrait être moins cher. La FUB ne donne pas de prix précis mais indique que pour l'heure, le système de marquage prééxistant Bicycode est facturé entre 5 et 15 €, et est parfois gratuit. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess