Transports

Covoiturage sur les voies de bus : à Mérignac, le dispositif ne marche pas encore

Par Mélanie Juvé, France Bleu Gironde lundi 30 janvier 2017 à 4:00

Des petits panneaux de covoiturage ont été ajoutés à l'entrée des voies de bus.
Des petits panneaux de covoiturage ont été ajoutés à l'entrée des voies de bus. © Radio France - Mélanie Juvé

Depuis le lundi 23 janvier, les automobilistes avec des passagers peuvent circuler sur la voie des bus avenue Marcel-Dassault à Mérignac. Un dispositif que teste Bordeaux Métropole pour inciter les salariés du secteur à faire du covoiturage. Mais pour l'instant, peu sont au courant.

Des petits panneaux "covoiturage autorisé" ont été installés au début des voies de bus dans les deux sens de l'avenue Marcel-Dassault à Mérignac. Celle-ci, très empruntée par les salariés de l'aéroparc, est souvent bouchonnée aux heures de pointes. Du coup, pour inciter au covoiturage, Bordeaux-Métropole teste pendant six mois ce dispositif, inédit en France. Guillaume est séduit par l'idée, mais il vient de l'apprendre : "Je passe tous les jours matins et soirs, et je n'ai jamais remarqué cette mesure-là".

Pour l'instant donc, pas de voitures sur la voie de bus. "Mais maintenant que je le sais je vais l'emprunter ! se réjouit Dimitri à l'idée de gagner une dizaine de minutes sur son temps de trajet entre son domicile et son lieu de travail. Ça permet de désenclaver le coin de Thalès, c'est une bonne idée", ajoute-t-il.

"Communiquer plus"

"Je pense qu'il faudrait plus communiquer autour de cela, affirme Anthony qui travaille à Thalès justement, une entreprise du secteur. Les gens doivent en entendre parler pour que ça puisse être appliqué".

Réunion d'information à venir

Christophe Duprat, chargé des transports a la métropole de Bordeaux, reconnaît le début hésitant de ce dispositif. "Pour tout vous dire, peu de voitures l'utilisent pour l'instant, explique-t-il. C'est parce que nous n'avons pas mis en place la réunion d'information auprès des entreprises, et ça va être fait dans les jours qui viennent. Pour que les salariés utiliser les voies de bus et que ça incite au covoiturage."

Toute la journée, un automobiliste peut, s'il transporte au minimum un passager adulte, circuler sur la voie de bus de l'avenue Dassault, entre l'avenue Edouard-Faure et le chemin du Phare. La métropole veut aussi créer un macaron commun pour les salariés de la zone aéroportuaire, ce qui facilitera les contrôles routiers. Si l'expérimentation marche, d'autres voies de bus seront ouvertes aux covoitureurs autour de Bordeaux.