Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On met quatre fois plus de temps" : la galère des automobilistes sur la rocade de Tours en travaux

-
Par , France Bleu Touraine

Les travaux de rénovation de la chaussée sont entrés dans leur deuxième phase, ce lundi 26 avril, sur la rocade de Tours. La circulation est réduite à une seule voie entre La Riche et Joué-lès-Tours, dans les deux sens de circulation. En heure de pointe, les automobilistes sont dans les bouchons.

La rocade ouest de Tours est aussi embouteillée en heures plus creuses.
La rocade ouest de Tours est aussi embouteillée en heures plus creuses. © Radio France - Adrien Bossard

Pour ceux qui empruntent, chaque jour, la rocade de Tours pour faire le trajet entre la maison et le bureau, il va leur falloir du courage pour les deux semaines qui viennent. Avec la deuxième phase des travaux de réfection de la chaussée entamée ce lundi 26 avril, le chantier devient beaucoup plus contraignant pour les automobilistes. 

Ils ne roulent plus que sur une seule voie entre La Riche et Joué-lès-Tours, car ceux qui circulent dans le sens Nord-Sud sont déportés sur l'autre sens de circulation. Et comme redouté, des bouchons importants se forment en heure de pointe, surtout le matin, en direction de Chambray-lès-Tours, et bien en amont de La Riche, où la chaussée se réduit à une seule voie. 

Une journée qui commence par des bouchons, c'est une journée foutue

"C'est l'horreur", rouspète Laetitia, qui habite Fondettes et qui tient une pharmacie en bas de l'avenue Grammont. D'habitude, on met 15-20 grand maximum pour aller au travail. Mais quand la rocade est bouchée, on met trois à quatre fois plus de temps. Ça monte rapidement à 1h15-1h30. Moi, je sais qu'une journée qui commence par des bouchons, c'est une journée foutue. Je vais être de mauvaise humeur, je vais avoir envie d'insulter les gens. Ça me met dans un état de nerfs, je ne sais pas comment font les Parisiens tous les matins."

Jusqu'au 7 mai, date de fin des travaux, elle va donc être obligée de partir et de se lever une heure plus tôt que d'habitude. "Sinon, la pharmacie ouvre à 9h20-9h30 au lieu de 9h. C'est déjà arrivé quand il y avait des travaux mais je n'aime pas ça du tout. En fait, le problème de cette rocade, c'est que quand elle est bouchée, tout le nord de Tours et des communes qui se trouvent au nord de la Loire se retrouvent complètement bloqués. On n'a aucune autre route de secours, si ce n'est de passer par le pont Napoléon, qui est déjà bien surchargé." 

Un calendrier mal compris

Agacée des travaux à répétition sur la rocade, la jeune maman va donc passer son permis moto pour "gagner du temps". Comme elle, Germain ne comprend pas le calendrier de ce chantier, initialement prévu pendant les vacances scolaires. "Je sais bien qu'elles ont été déplacées par le gouvernement et que la Métropole n'y est pour rien. Mais même, pourquoi faire ces travaux lors des vacances de printemps alors que, je le rappelle, beaucoup de gens travaillent au moins une semaine sur les deux ? Pourquoi ne pas faire le chantier l'été, comme ça se fait d'habitude ? Quand on voit le bordel que c'est, désolé du mot, je pense que c'est une erreur." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess