Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Métro de Bordeaux : "Il faut étudier la solution dès maintenant" pour le maire de Talence Emmanuel Sallaberry

-
Par , France Bleu Gironde

Un métro à Bordeaux ? Vu la saturation actuelle des bus et tramways, la question mérite d'être posée dès aujourd'hui pour le maire de Talence Emmanuel Sallaberry qui tient par ailleurs les cordons de la bourse à la Métropole de Bordeaux.

Emmanuel Sallabarry le maire de Talence au club de la presse de Bordeaux pour sa rentrée politique
Emmanuel Sallabarry le maire de Talence au club de la presse de Bordeaux pour sa rentrée politique © Radio France - Stéphanie Brossard

Talence, France

À chaque jour, sa rentrée politique... et son point de vue sur le métro de Bordeaux. Après Patrick Bobet le président de Bordeaux Métropole qui a dévoilé une partie de l'étude consacrée au sujet (réalisable, à un coût de 1,4 milliard d'euros) et annoncé un débat entre élus pour le mois de novembre ; après Nicolas Florian maire de Bordeaux ; c'était au tour ce mercredi, du maire de Talence de s'exprimer. Emmanuel Sallaberry qui est aussi vice-président chargé des finances à la Métropole, dit : "Regardons et approfondissons le dossier. Ne fermons aucune porte, même si le coût est élevé, c'est vrai."

Ne pas opposer les solutions

"On a un mur devant nous à l'horizon 2030/2035, avec la saturation du réseau actuel. Le RER métropolitain est LA réponse idéale aux problèmes de mobilité dans l'agglomération dans les 10 prochaines années. Pour le métro, je suis pour aller très loin dans l’étude de la question. Ce n’est pas un gadget électoral (comme l'a dit l'écologiste Pierre Hurmic). Il faut ouvrir le débat maintenant parce que dans 15 ans, on ne nous pardonnera pas de ne pas avoir étudié cette solution". 

"Le RER Métropolitain est une réponse immédiate et de grande ampleur aujourd'hui, et le métro peut aussi en être une à plus long terme."

Emmanuel Sallaberry ne veut pas encore dire qu'il sera candidat à sa propre succession aux élections municipales de mars 2020. "Chaque chose en son temps. On verra ça, à la fin de l'année". Avec qui ? "Je n'ai pas d'étiquette et pas vocation à en avoir dans les mois qui viennent".

Choix de la station

France Bleu