Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Métropole lilloise : les bouchons ont diminué sur l'A25 grâce aux 70 km/h sur le périphérique

-
Par , France Bleu Nord

Dix mois après l'abaissement de la vitesse de 90 à 70km/h, le préfet dresse un bilan positif de l'expérimentation et va donc pérenniser cette mesure qui, associée à la modulation de vitesse sur l'A25 a permis à chaque automobiliste de gagner 6 minutes de bouchons en moins chaque jour.

La vitesse sur le périphérique lillois a été abaissée de 90 à 70 km/h le 2 février 2019
La vitesse sur le périphérique lillois a été abaissée de 90 à 70 km/h le 2 février 2019 © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

Les habitués des trajets quotidiens sur l'axe Dunkerque-Lille auront peut-être du mal à le croire mais ils ont passé moins de temps dans les bouchons en 2019 qu'en 2018. 

En 2018, l'A25 était bouchée 3h par jour, c'est 2h33 depuis le début 2019

Rapporté à un automobiliste, on estime que le conducteur a gagné 6 minutes de bouchons en moins dans sa journée en moyenne.

La Préfecture du Nord met en avant l'abaissement de la vitesse maximale de 90 km/h à 70 km/h sur le périphérique lillois depuis le 2 février 2019 ainsi que les mesures de régulation de vitesse sur la portion de l'autoroute A25 Méteren-Englos (23 kilomètres).

Peu d'incidence sur la pollution

Lorsque la mesure du périphérique à 70 km/h a été présenté il y a 10 mois, on espérait diminuer la vitesse et donc les accidents, la pollution, les nuisances sonores et les bouchons. Contrat rempli a priori pour les bouchons, le bruit est en baisse également avance la préfecture en revanche l'impact sur la pollution semble marginale. Les émissions polluantes ont légèrement baissé uniquement à proximité immédiate du périphérique. Les capteurs installés ailleurs dans la métropole lilloise n'ont pas noté d'incidence.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu