Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Mobilité : à Delle, l'aire de covoiturage pour les travailleurs frontaliers cartonne

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

L'aire de covoiturage sur le Technoparc de Delle (Territoire de Belfort) avec la frontière suisse fonctionne à plein régime. Ouverte en novembre 2018, elle est utilisée par les frontaliers qui partent travailler en Suisse. Elle pourrait être agrandie.

Le parking de covoiturage à Delle est pris d'assaut le matin et le soir.
Le parking de covoiturage à Delle est pris d'assaut le matin et le soir. © Radio France - Mélanie Juvé

Delle, France

Près de 9 Français sur 10 utilisent au moins une fois par jour leur voiture pour se déplacer selon une étude Ipsos pour Régions de France et France Bleu, dévoilée ce mardi. 61% des actifs utilisent leur voiture pour aller au travail. 

Le parking de covoiturage de Delle fait le plein

Si le covoiturage est utilisé par une minorité de Français (5%), beaucoup de frontaliers sur le Territoire de Belfort le pratiquent pour aller travailler en Suisse. Pour leur faciliter la vie, une aire de covoiturage a été crée en novembre 2018 sur le Technoparc de Delle, tout près de la douane. 

Ce parking de 60 places est pris d'assaut plusieurs fois par jour. Face à ce succès, l'aire pourrait être agrandie. "Je pense que dans les 18 mois à 2 ans qui viennent nous allons être obligés de l'agrandir, sans doute doubler la surface." explique Christian Rayot, le président de la communauté de communes du Sud Territoire, à l'origine du parking.

Economie de carburant

"Là on est trois, ça nous permet de conduire un jour sur trois, c'est beaucoup moins fatiguant" explique Thomas, étudiant à Belfort en stage dans une entreprise qui fabrique des pinces et rotules à Delémont en Suisse. L'argument financier, aussi, pousse de nombreux frontaliers à faire du covoiturage. "J'économise un plein par mois à peu près" ajoute David. Lui covoiture 4 fois par semaine. 

"Honnêtement ce n'est pas tant cet aspect-là que je regarde, c'est vraiment par rapport à la pollution, témoigne Aurélie, 28 ans. Elle habite à Croix tout près de la frontière, et travaille dans l'automobile à Sonceboz. Le côté écologique on en parle beaucoup. "J'ai habité en Suisse et c'est vrai que je me rends compte que c'est pas du tout la même chose côté français ! En Suisse, ils incitent vraiment à faire du covoiturage quand on arrive de France."

Le Territoire de Belfort compte environ 2 700 frontaliers, 2 000 habitent dans le Sud Territoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu