Transports

Mobilité: bientôt le retour de la pastille verte

Par Anne-Charlotte Costabadie, France Bleu Paris Région lundi 4 janvier 2016 à 5:00

Les véhicules seront classés en quatre catégories de pollution
Les véhicules seront classés en quatre catégories de pollution - Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

Cela fera partie des nouveautés de cette année, le retour de la pastille verte! C'est un petit macaron de couleur, à apposer sur le pare-brise pour indiquer si son véhicule est plus ou moins polluant.

Cette mesure devait passer au 1er janvier, mais elle n'arrivera que dans quelques semaines selon le ministère de l'écologie. Il n'empêche que la pastille verte sera de retour.

Alors comment cela va-t-il fonctionner? Chaque personne qui le souhaite pourra se rendre sur une plateforme internet. Il suffira d'y rentrer l'année du véhicule, ainsi que le type de moteur, diesel, essence ou autre. 

Pour avoir cette vignette il faut que le véhicule corresponde aux normes Euro, c'est près de 70% du parc français. Mais tout les véhicules n'auront pas les mêmes macarons. Il y en a quatre: un vert pour les voitures "zéro émission", c'est à dire électrique ou à hydrogène. Les trois autres sont classées du moins au plus polluant, avec noté les chiffres 1, 2 et 3. 

Toutefois, même les diesels les plus récents ne pourront bénéficier du macaron N°1. Au mieux ils auront donc le numéro 2 s'ils ont été produits après 2011. Petit souci également à ce classement, il ne prend pas en compte le modèle en lui même. Certaines voitures par exemple sont plus âgées mais très peu polluantes.

Des avantages à la clé

Alors ces macarons ne sont pas là que pour faire joli. Ils vont donner certains avantages, par exemple des tarifs préférentiels de stationnement, l'autorisation de circulation dans certaines voies de bus pour les véhicules électriques, un accès dans certaines zones de circulation restreinte... Reste à savoir si les conducteurs des voitures les plus polluantes vont vraiment vouloir l'afficher sur leur pare-brise, d'autant que ces avantages sont décidés au bon vouloir de chaque commune.

Pour ceux qui voudraient se munir de ce macaron, il sera gratuit les six premiers mois. Après cette limite il coûtera 5 euros. 

Partager sur :