Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mobilité douce : Double Pony débarque à Grenoble et invente le covélotage

-
Par , France Bleu Isère

A compter de lundi prochain, les habitants de l'agglomération grenobloise vont découvrir un nouveau mode de mobilité douce. Comme il est désormais interdit de circuler à deux sur une trottinette électrique, voici le Double Pony, un VAE, avec lequel on pourra rouler à deux !

Un qui pédale et l'autre qui se laisse porter. Ce vélo longtrail est électrique
Un qui pédale et l'autre qui se laisse porter. Ce vélo longtrail est électrique © Radio France - Véronique Pueyo

Grenoble est la seule ville où l'on peut trouver, pour l'instant, ce Double Pony. Une flotte de 250 vélos de ce type seront en libre service dès lundi 31 mai, dans toute l'agglomération grenobloise, grâce à une appli mobile. Ce VAE, vélo à assistance électrique, vous permet de transporter facilement sur une selle située derrière celle du conducteur un enfant, un adulte, des courses et même un animal, en faisant fi des embouteillages !

Paul-Adrien Cormerais, co-fondateur de Pony, une société fondée en 2017
Paul-Adrien Cormerais, co-fondateur de Pony, une société fondée en 2017 © Radio France - Véronique Pueyo

Covélotage

On connaissait le co-voiturage. On peut parler désormais de covélotage. "En pédalant avec quelqu'un derrière vous, vous ne serez plus seul sur votre deux roues" explique Paul Adrien Cormerais, le co-fondateur de la société Pony, qui existe depuis quatre ans. "On peut discuter tranquillement. Le vélo est maniable, stable et peut supporter une charge de 250 kilos." Pour utiliser le Double Pony, c'est simple. On se crée un compte sur son portable. On paie avec sa carte bleue. Le trajet moyen coûte en moyenne 2,50 euros. 

Paul-Adrien Cormerais nous présente le dernier-né de la marque Pony, le Double Pony

Un Double Pony en cours de montage, dans l'atelier grenoblois
Un Double Pony en cours de montage, dans l'atelier grenoblois © Radio France - Véronique Pueyo

Parking et batteries

Plus de 400 points de parking ont été installés par Grenoble Alpes Métropole dans l'agglo grenobloise. Il est donc facile de laisser l'engin après sa course. Sur votre appli, le lieu de dépose est signifié grâce à un "P" rose et matérialisé au sol avec de la peinture jaune.

Et pour les batteries, une coopérative de cyclo-logistique grenobloise est à l'œuvre. "_C'est Toutenvelo qui gère les batteries pour nous_. Sur notre système informatique, on voit celles qu'il faut changer et ils se rendent sur place, avec un vélo-cargo." souligne Paul-Adrien Cormerais, qui précise qu'à terme le Double Pony sera doté de deux batteries, pour une autonomie de 90 kilomètres. Il a fallu deux ans d'études pour développer ce nouveau vélo. "Essayer le Double Pony, c'est l'adopter et nous espérons bien que les grenoblois vont être séduits !" conclut Paul-Adrien Cormerais

250 Double Pony vont être déployés et seront accessibles en libre-service dans l'agglomération grenobloise à partir de lundi.
250 Double Pony vont être déployés et seront accessibles en libre-service dans l'agglomération grenobloise à partir de lundi. © Radio France - Véronique Pueyo
Choix de la station

À venir dansDanssecondess