Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trajets domicile-travail : un site combine covoiturage et transports en commun à Toulouse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu
Toulouse, France

Coovia s'adresse aux Toulousains qui mettent beaucoup de temps pour aller au travail. Pour la première fois, un site internet mixe les offres de transports en commun (métro, bus, tram, TER), les vélos et le covoiturage dans l'aire urbaine toulousaine pour proposer un trajet combiné.

Pol Berrière, l'un des concepteurs de Coovia
Pol Berrière, l'un des concepteurs de Coovia © Radio France - Bénédicte Dupont

Coovia existe en application mobile depuis près de deux ans. Mais depuis quelques jours, elle est aussi disponible sur un site classique. Elle recense déjà 3.500 inscrits, 9.000 usagers et 500 trajets réguliers.

Pour la première fois en France, un site propose une solution de transport global, incluant la multi-modalité des transports : covoiturage, TER, métro, tramway bus et même Vélos Toulouse.

Pol Barrière, chargé de développement chez Coovia

Le cœur de cible, ce sont les gens qui prennent leur voiture tous les jours pour aller au travail dans la grande aire urbaine toulousaine, de Montauban à Muret, en passant par l'Isle-Jourdain et Albi. La plupart des gens roulent seuls, cela représente un million de sièges vides dans les voitures chaque jour à Toulouse. Nous on veut faire gagner de l'argent et du temps. 

— Pol Barrière, chargé de développement chez Coovia

De Montauban à Muret, toute l'aire urbaine toulousaine est visée.
De Montauban à Muret, toute l'aire urbaine toulousaine est visée. - Coovia

Un exemple simple : j'habite à Balma et je travaille à Blagnac. Le site me propose plusieurs solutions : un covoiturage direct en 34 minutes, un covoiturage combiné avec un bus pour 34 minutes aussi ou un combiné bus-métro-tram en 53 minutes. Si je choisis le covoiturage, cela ne me coûte que 1,50 euros. Le site permet de payer en ligne le covoiturage, à vous ensuite de vous procurer un ticket Tisséo ou Vélo Toulouse si vous prenez aussi un transport en commun ou un vélo en libre service. Pour le moment, Coovia est surtout une alternative locale à Blablacar et un nouveau concurrent à la plateforme de covoiturage développée par Tisséo.

L'invité de la rédaction ce mercredi était Marc Ivaldi, enseignant à la Toulouse School of Economics (TSE), expert en mobilité et en transports. Réécoutez son interview ici.

Le coût des embouteillages à Toulouse, c'est 5 à 6% du PIB toulousain. Un déplacement censé durer une heure, dure désormais 1h30.

— Marc Ivaldi

Marc Ivaldi, enseignant à la TSE, expert en mobilité

Choix de la station

À venir dansDanssecondess