Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Moins de blessés mais plus de morts sur les routes des Landes en 2017

-
Par , France Bleu Gascogne
Landes, France

C'est un bilan en demi-teinte pour la sécurité routière dans les Landes. Cette année, le nombre d'accidents corporels et donc de blessés, a baissé de façon significative par rapport à 2016. En revanche, le nombre de morts sur les routes a bondi : 36 en 2017 contre 22 l'année dernière.

La mortalité sur les routes landaises a bondi de 61% en 2017.
La mortalité sur les routes landaises a bondi de 61% en 2017. © Maxppp - Pascal Bats

Maintenir la pression, poursuivre les campagnes de sensibilisation...Voilà le mot d'ordre de la préfecture des Landes, devant les chiffres 2017 de la sécurité routière qu'elle vient de dévoiler. Des chiffres paradoxaux. Certes, le nombre d'accidents corporels et donc de blessés a baissé de façon significative cette année par rapport à 2016. 166 accidents en 2017 contre 193 en 2016, 188 blessés cette année contre 231 l'année dernière. Mais le nombre de morts sur les routes a bondi de 61% en 2017! 36 personnes ont perdu la vie sur les routes landaises, contre 22 en 2016. 

Pas de ceinture de sécurité

"En 2016, la mortalité sur les routes avait bien baissé, là on revient à des chiffres qui ne sont pas bons", se désole Yves Mathis, le secrétaire général de la préfecture des Landes. Ce qui l'inquiète, c'est la résurgence d'un comportement dangereux "qu'on croyait révolu", explique-t-il. "De plus en plus de conducteurs ou de passagers ne mettent pas leur ceinture de sécurité". Une ceinture non bouclée, c'est ce qui a été relevé à l'occasion de six accidents mortels cette année. Les facteurs prioritaires dans les accidents de la route restent la vitesse, souvent combinée à la consommation d'alcool ou de stupéfiants. Entrent également en jeu les "distracteurs" tels que le téléphone portable. Ou le non respect des priorités.

Plus d'accidents en zone rurale

34 accidents mortels se sont produits en zone rurale cette année. Les deux autres sont survenus à Dax et à Mont-de-Marsan. "Les accidents sont plus graves en zone rurale, parce que les routes sont plus dangereuses : _des routes droites, qui favorisent les excès de vitesse_, une baisse de la vigilance, avec en plus des arbres sur le bord de la chaussée", analyse Yves Mathis. 

Près de 40 000 infractions recensées

Preuve que les comportements dangereux au volant sont loin d'être isolés, la préfecture des Landes a recensé près de 40 000 infractions cette année, 39 902 très exactement. Soit 61% de plus qu'en 2016. Dans la moitié des cas, il s'agit d'infractions graves, génératrices d'accidents (vitesse, alcool/stupéfiants, pas de ceinture, règles de priorité non respectées ou encore utilisation du téléphone portable). 

Un 31 décembre sous haute surveillance

D'où la forte mobilisation des gendarmes (plus de 150 agents déployés) et des policiers (une cinquantaine dans les agglomérations de Dax et de Mont-de-Marsan) pour la nuit de la Saint-Sylvestre. Ils seront répartis sur tout le département, sur une quarantaine de sites (grands axes et petites routes) pour effectuer des contrôles d'alcoolémie et constater les infractions.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess