Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mont-de-Marsan dégringole dans le classement des villes cyclables

-
Par , France Bleu Gascogne

La Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a publié son baromètre des villes cyclables. À Mont-de-Marsan, les résultats ne sont pas bons... Sur une échelle de notation allant de la lettre A à la lettre G, la ville a obtenu un F, ce qui correspond à un climat vélo "défavorable".

La Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a publié son baromètre des villes cyclables.
La Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a publié son baromètre des villes cyclables. © Maxppp - Cédric Jacquot

Mont-de-Marsan n'est pas la ville du vélo... La Fédération des usagers de bicyclette (FUB) a publié ce jeudi son baromètre des villes cyclables. En fonction de plusieurs critères comme le stationnement, la sécurité ou le confort, les villes obtiennent une note allant de A, la meilleure note, à G, la pire note. À Mont-de-Marsan, les résultats ne sont pas bons... La ville a obtenu un F, ce qui correspond à un climat vélo "défavorable". En 2017, Mont-de-Marsan avait obtenu un D, soit un climat vélo "moyennement favorable". C'est donc une régression pour la ville.

Pour Daniel, cycliste quotidien et membre de l'association montoise Place au vélo, les usagers qui participent à l'élaboration de la note ont voulu marquer le coup et donner à Mont-de-Marsan une "note-sanction". "Depuis 2017, il n'y a pas eu de gros aménagements, aucune nouvelle piste cyclable n'a été installée, explique-t-il. Et les pistes existantes sont petit à petit en train d'être remplies de voitures, ou deviennent des parkings. Aujourd'hui, concrètement, c'est très difficile pour les usagers de circuler en toute sécurité à Mont-de-Marsan."

"Montrer qu'on existe"

Plusieurs associations montoises ont donc décidé d'agir pour faire entendre leur voix. Place au vélo, Les amis de la terre et Mont 2 roues organisent samedi 22 février une "vélorution", une révolution par le vélo. Tous les cyclistes du coin sont invités à se retrouver à 10 heures place Saint Roch. Objectif : montrer qu'ils existent. "C'est pour tous les cyclistes, usagers quotidien ou occasionnels. Nous organisons un petit parcours pour montrer qu'il y a du monde, qu'il y a des cyclistes à Mont-de-Marsan, détaille Daniel. Et il pourrait y en avoir beaucoup plus. Des études montrent qu'un Français sur deux serait prêt à faire du vélo s'il se sentait en sécurité. Donc le premier frein à l'utilisation du vélo, c'est l'insécurité des déplacements. Ce petit circuit en ville sera occasion de montrer qu'on existe et que la demande est là." Les organisateurs attendent une cinquantaine de personnes.

  • Vélo
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu