Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Mortalité routière en hausse cette année dans certains départements d'Occitanie

dimanche 30 décembre 2018 à 1:12 Par Raphaël Cann, France Bleu Occitanie

Le nombre de morts sur les routes est en hausse cette année dans plusieurs départements d'Occitanie. D'autant qu'il reste encore le soir du réveillon, particulièrement propice aux accidents. La faute à l'alcool, impliqué dans 30% des accidents mortels en France en 2017.

La mortalité routière augmente notamment en Haute-Garonne, dans le Tarn et en Aveyron
La mortalité routière augmente notamment en Haute-Garonne, dans le Tarn et en Aveyron © Maxppp - Dequier Loïc

Occitanie, France

Soyez vigilant si vous prenez le volant le soir du réveillon, cette nuit est particulièrement propice aux accidents. D'après une enquête annuel des associations Prévention Routière et Assureurs prévention, seuls 44% des Français ont prévu un moyen de rentrer chez eux en sécurité alors que 87% d'entre eux comptent boire pour fêter la Saint-Sylvestre.

"Le premier bon réflexe, c'est d'anticiper. Ce n'est pas quand on est alcoolisé qu'on se demande comment rentrer", explique Nelly Masse-Desaivres, la directrice de l'association Prévention routière en Occitanie. "On décide donc soit de faire appel à un Sam, un conducteur qui ne boit pas, soit de dormir sur les lieux de la festivité, soit de prendre les transports en commun ou un taxi."

Selon l'étude, la consommation moyenne d'alcool pour le nouvel an est de 4 verres, deux fois plus que la limite autorisée. Mais même boire peu n'est pas une solution: "Il y a une différence entre la dose bar et la dose maison. Un verre ou deux, c'est très relatif." précise-t-elle.  Ces boissons sont liés à 30% des drames de la route en France en 2017.

Une mortalité routière en hausse

Ce réveillon vient conclure une année déjà marquée par une hausse des accidents mortels. C'est le cas en Haute-Garonne et dans le Tarn. Entre les mois de janvier et novembre, ces deux départements totalisent respectivement 51 et 32 décès sur les routes. C'est 6 de plus que l'année dernière. Dans le Gers, la situation reste stable, mais la mortalité routière augmente en Aveyron avec 4 morts supplémentaire. Les chiffres s'améliorent en revanche en Ariège et dans le Tarn-et-Garonne : 5 et 8 vies ont été épargnées. 

Les forces de l'ordre seront fortement mobilisées pour la Saint-Sylvestre. Les réservistes seront notamment appelés pour assurer des contrôles sur les routes.