Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Orléans : que proposent les candidats pour les transports ?

-
Par , France Bleu Orléans

Ce jeudi 30 janvier, France Bleu Orléans a pris le tram pendant trois heures, pour parler transports, un des enjeux des élections municipales 2020. Emission spéciale pendant laquelle les sept candidats déclarés ont évoqué leurs principales propositions sur cette thématique. A réécouter ici

Emission spéciale France Bleu Orléans sur la ligne B du tram le 30 janvier 2020
Emission spéciale France Bleu Orléans sur la ligne B du tram le 30 janvier 2020 © Radio France - Géraldine Marcon

Les sept candidats déclarés* aux élections municipales à Orléans sont montés dans notre tram spécial France Bleu Orléans pour décliner, pendant trois minutes, leurs propositions concernant les transports, un des enjeux importants de ce scrutin, ce jeudi entre 6h et 9h.

Le tramway France Bleu Orléans, ce jeudi 30 janvier
Le tramway France Bleu Orléans, ce jeudi 30 janvier © Radio France -

L'objectif affiché par tous, c'est de réduire la part de la voiture dans les déplacements au sein de la métropole, c'est 55% aujourd'hui. Mais quelles sont les pistes à privilégier ?

Pour le candidat à tendance centriste Tahar Ben Chaabane, en tête de la liste "Réveiller Orléans", il faut avant tout améliorer l'offre de transports, rallonger la ligne B du tram vers La Chapelle Saint Mesmin et Chécy, et proposer des trams gratuits les soirs de concerts au Zénith et de match au stade de la Source.

Tahar Ben Chaabane, tête de la liste "Réveiller Orléans"

Olivier Carré, maire d'Orléans, et candidat
Olivier Carré, maire d'Orléans, et candidat © Radio France - Antoine Denéchère

Le maire sortant Olivier Carré, tête de la liste "Orléans naturellement" (soutenu par le Modem et LREM), défend son projet de remplacer tous les bus du réseau TAO par des bus électriques ou à hydrogène d'ici 2026, et veut un "Pass mobilité" pour les usagers. Et la gratuité des navettes électriques O et L en centre ville et sur les bords de Loire.

Olivier Carré tête de la liste "Orléans naturellement"

Serge Grouard, ancien maire d'Orléans, et candidat aux municipales 2020
Serge Grouard, ancien maire d'Orléans, et candidat aux municipales 2020 © Radio France - Antoine Denéchère

Pour l'ancien maire d'Orléans, tête de la liste "les orléanais au cœur" Serge Grouard (soutenu par LR et UDI), on peut "mettre à l'étude un rallongement de la ligne B du tram, la création d'une fourche vers Saran, ou bien de nouvelles lignes de bus". Des ambitions à chiffrer, "ce sont des investissements lourds". 

Serge Grouard tête de la liste "les orléanais au coeur"

Dominique Tripet, interrogée par Anne Oger, dans le tramway, le 30 janvier 2020
Dominique Tripet, interrogée par Anne Oger, dans le tramway, le 30 janvier 2020 © Radio France - Antoine Denéchère

L'élue communiste Dominique Tripet, chef de file de la liste "Faire respirer Orléans" (PCF/PS) avec le socialiste Baptiste Chapuis, propose de mettre en place la gratuité des transports pour les moins de 26 ans "tout de suite". Mais aussi pour les retraites, les personnes en situation de précarité et de handicap. L'objectif à la fin du mandat étant la gratuité totale du réseau.

Dominique Tripet, liste "Faire respirer Orléans"

Jean-Philippe Grand (EELV) interrogé par Anne Oger, le 30/01/2020
Jean-Philippe Grand (EELV) interrogé par Anne Oger, le 30/01/2020 © Radio France - Antoine Denéchère

L'écologiste Jean-Philippe Grand, tête de la liste OSE, Orléans Solidaire et Ecologique, veut aussi mettre en place très rapidement la gratuité pour les moins de 26 ans. "C'est un enjeu environnemental fort et une solution pour réduire la part de la voiture. Ce sont eux qui ont le plus besoin de mobilité". Avec, pour lui aussi, un objectif de gratuité totale à la fin du mandat, donc en 2026.

Jean-Philippe Grand, tête de la liste OSE, Orléans Solidaire et Ecologique

Nathalie Kerrien, candidate à la mairie d'Orléans
Nathalie Kerrien, candidate à la mairie d'Orléans © Radio France - Antoine Denéchère

L'ancienne adjointe au maire d'Orléans en charge de la culture, Nathalie Kerrien, adhérente LREM, tête de la liste "Nous, elle, Orléans", propose de mettre en place un "bureau des temps" pour faire correspondre au mieux les horaires des transports avec ceux des établissements scolaires, des administrations. Et elle veut des bus et trams gratuits toute la nuit dès le jeudi soir, "une forte demande des jeunes". 

Nathalie Kerrien, tête de la liste "Nous, elle, Orléans"

Valentin Pelé, de la liste "Décidons en commun" (France insoumise), dans le tramway à Orléans, le 30/01/2020
Valentin Pelé, de la liste "Décidons en commun" (France insoumise), dans le tramway à Orléans, le 30/01/2020 © Radio France - Antoine Denéchère

Le candidat tête de liste de la France Insoumise Valentin Pelé défend une gratuité totale des transports, tout de suite. "Ça n'est pas si coûteux à mettre en place, le défi c'est de faire face à la hausse inévitable de la fréquentation". C'est pour lui un enjeu en terme de santé, face aux conséquences de la pollution aux particules fines en ville. 

Valentin Pelé tête de la liste de la France Insoumise

Vers 7h30, le tramway était plein, et les usagers se sont pressés pour écouter la matinale de France Bleu Orléans (jeudi 30 janvier)
Vers 7h30, le tramway était plein, et les usagers se sont pressés pour écouter la matinale de France Bleu Orléans (jeudi 30 janvier) © Radio France - Antoine Denéchère

* A ce jour, le Rassemblement National n'a pas annoncé le nom de sa tête de liste, ni des co-listiers. Quant à Lutte Ouvrière, on apprend ce jeudi matin son intention de présenter une liste aux élections municipales à Orléans 2020, comme en 2014.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess