Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Nancy : grève annoncée dans les transports

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Après avoir déclenché une "alerte sociale", les syndicats CGT et FO de Kéolis Grand-Nancy ont décidé d'appeler les personnels de l'entreprise de transports à cesser le travail pour dénoncer les dysfonctionnements depuis la mise en service du nouveau réseau Stan.

Les syndicats de Keolis Grand Nancy ont déposé un préavis pour cesser le travail du vendredi 27 au dimanche 29 septembre.
Les syndicats de Keolis Grand Nancy ont déposé un préavis pour cesser le travail du vendredi 27 au dimanche 29 septembre. © Radio France - Laurent Watrin

Nancy, France

La nouvelle est tombée, ce jeudi 19 septembre, en fin d'après-midi : les syndicats de l'entreprise Keolis Grand-Nancy déposent, chacun de son côté, un préavis de grève pour les 27, 28 et 29 septembre. Si ce préavis peut encore être levé d'ici là, c'est la perspective d'un weekend sans bus ni tram pour les habitants de la métropole.

Depuis la mise en service du nouveau Réseau Stan, le 26 août dernier, les transports en commun de l'agglomération de Nancy accumulent retards, problèmes d'affichage aux arrêts de bus, difficultés de réservation des bus du dimanche... et l'absentéisme est élevé chez les chauffeurs de bus. "Les collègues sont sous pression et les usagers mécontents", rappellent Didier Martins, délégué CGT de l'entreprise.

L'exercice de communication officielle de ce jeudi matin n'aura pas suffi à calmer les syndicats du délégataire de service public.

Il manque du personnel présent tous les jours" (le directeur de Keolis Grand-Nancy)

"Je ne veux pas accabler les personnels ; certains conducteurs ont de bonnes raisons d'être absents", a expliqué Xavier Lemarié, le directeur de Keolis Grand-Nancy, lors d'une conférence de presse, aux côtés de la vice-présidente de la métropole du Grand-Nancy, Malika Dati.

Chaque jour, les 21 rames disponibles circulent sur la ligne du tram à Nancy... mais là aussi, la ponctualité est difficile. - Radio France
Chaque jour, les 21 rames disponibles circulent sur la ligne du tram à Nancy... mais là aussi, la ponctualité est difficile. © Radio France - Laurent Watrin

"Notre objectif commun, c'est la ponctualité au service de l'usager", a rappelé l'élue en charge des mobilités à la métropole du Grand-Nancy. Le contrat entre la collectivité et son délégataire de service public prévoit des pénalités financières si cette obligation de résultat n'est pas tenue.

En trois semaines, Keolis a enregistré 12 000 appels pour des renseignements. "Rien d'anormal pour un nouveau réseau", selon la direction. 300 réclamations sont traitées pour des problèmes, essentiellement des retards de bus. 

Comment faire pour améliorer le réseau ?

Recruter des conducteurs opérationnels tout de suite n'est pas évident. La formation des chauffeurs fait aussi partie des solutions. La direction de Keolis imagine des groupes de travail pour traiter les problèmes... Les ajustements pourraient prendre un peu de temps.

"On se moque de nous ; les accords d'entreprise ne sont pas respectés", selon Olivier Heyd, syndicaliste Force Ouvrière. 

Malika Dati, l'élue du Grand-Nancy, et Xavier Lemarié, directeur de Keolis Grand-Nancy, ont donné une conférence de presse commune ce jeudi, avant l'annonce de la grève des conducteurs. - Radio France
Malika Dati, l'élue du Grand-Nancy, et Xavier Lemarié, directeur de Keolis Grand-Nancy, ont donné une conférence de presse commune ce jeudi, avant l'annonce de la grève des conducteurs. © Radio France - Laurent Watrin

En attendant des améliorations, Keolis s'accroche à quelques points positifs : les lignes scolaires fonctionnent bien et la fréquentation grossit sur les quatre lignes principales. Sur la Tempo 1, la ligne du tram, l'ensemble des 21 rames disponibles circulent chaque jour. Mais le rail ne suit pas toujours... L'objectif horaire d'un tram toutes les 5 minutes reste parfois difficile à atteindre. Priorité à la ponctualité, donc.

REPORTAGE A ECOUTER

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu