Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Nancy : la ligne 1 du tram fortement perturbée à cause d'un colis suspect

mercredi 10 janvier 2018 à 17:27 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Sud Lorraine

En raison d'un colis suspect, la circulation des trams a été très perturbée sur la ligne 1 à Nancy ce mercredi après-midi. Un périmètre de sécurité a été installé près de la gare, en haut de la rue Saint-Jean. Il s'agissait d'une fausse alerte. Le trafic a repris normalement ce mercredi soir.

L'alerte au colis suspect a été donnée vers 16h40 ce mercredi.
L'alerte au colis suspect a été donnée vers 16h40 ce mercredi. © Maxppp - Alexandre Marchi / Est Républicain PQR

Nancy, France

A 16h40, ce mercredi après-midi à Nancy, une alerte au colis suspect a été lancée. Un carton de 20 cm sur 20 a été aperçu en face de la Poste, rue Pierre Semard (en haut de la rue commerciale Saint-Jean). 

Les autorités ont été prévenues dans la foulée. Un périmètre de sécurité a été installé place Maginot, non loin de la gare. Les policiers et les démineurs étaient sur place. 

Autre conséquence : la circulation des trams sur la ligne 1 du tram a été fortement perturbée. En direction du CHU de Brabois, les stations entre Division de Fer et Mon Désert n'étaient plus desservies. Dans l'autre sens vers Essey-Mouzimpré : il n'y avait aucun arrêt entre la gare et la cathédrale.

Finalement, tout est rentré dans l'ordre peu avant 18h. Les démineurs ont fait exploser le colis. Il s'agissait d'une fausse alerte. Le trafic des trams a repris normalement. La police appelle désormais à la vigilance : ne pas laisser de colis ou d'autres affaires sans surveillance.