Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Nantes : comment fonctionnera le nouveau service de covoiturage proposé par la métropole ?

-
Par , France Bleu Loire Océan

Nantes Métropole et la Semitan ont présenté ce mardi 12 novembre le nouveau service de covoiturage qui sera lancé le mardi 19 novembre prochain : "Covoit'Tan".

Présentation du projet "covoit'Tan" lancé par Nantes Métropole et la Semitan
Présentation du projet "covoit'Tan" lancé par Nantes Métropole et la Semitan © Radio France -

Nantes, France

Faire du covoiturage au prix d'un ticket de bus, c'est le nouveau projet lancé par Nantes Métropole et la Semitan. "Covoit'Tan" sera officiellement mis en place le 19 novembre prochain. Ce service sera proposé en complément des transports en commun déjà existants sur le territoire. 

Aujourd'hui les transports proposés couvrent environ 80% du territoire. Mais il en reste 20% peu ou pas desservis. Même lorsqu'il y a des bus, certains trajets sont parfois compliqués pour les usagers (trop longs, trop de correspondances). Pour la métropole et la société de transport en commun, le covoiturage serait donc un moyen d'améliorer l'offre mais aussi de diminuer considérablement le trafic sur les routes de l'agglomération nantaise. France Bleu Loire Océan vous explique comment cela fonctionne. 

Une application pour tous les modes de transports 

Pour réserver son covoiturage, il faudra donc passer par l'appli TAN ou par l'application spécialisée dans le covoiturage urbain "Klaxit"

Il suffira ensuite de rentrer son adresse de départ et son adresse d'arrivée. Plusieurs itinéraires seront proposés. Dans certains cas le covoiturage pourrait présenter des avantages. Par exemple, pour un trajet entre Thouaré-sur-Loire et Carquefou, l'itinéraire en covoiturage sera bien plus rapide. Près de 20 minutes au total le matin contre une heure via le bus et le tramway. 

Exemple d'itinéraire proposé entre Thouaré et Carquefou.  - Radio France
Exemple d'itinéraire proposé entre Thouaré et Carquefou. © Radio France -

Un covoiturage au prix d'un ticket de bus

"Covoit-Tan" veut totalement s'intégrer au réseau déjà en place. Ainsi, les tarifs pour le covoiturage seront les mêmes que ceux appliqués pour le bus ou le tram. Pour les abonnés à la formule "sur mesure", il faudra payer 1,51 euros et deux euros pour les voyageurs occasionnels. Ceux avec un abonnement illimité n'auront aucun supplément.

Les conducteurs seront également rémunérés par la Semitan : deux euros minimum par course et par passager. A partir de 21 kilomètres, ils gagneront 10 centimes de plus par kilomètre.

Un système qui doit encore faire ses preuves

La Semitan a choisi de payer les conducteurs pour en attirer un maximum. En effet, le service ne fonctionnera que si l'offre est suffisante et peut répondre à la demande. 

Pour l'heure, la société de transports en commun enregistre déjà plus de 1 000 conducteurs via l'appli "Klaxit". Mais elle estime qu'il en faudrait au moins 5 000 pour que le système soit efficace.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu