Transports

Nantes : encore beaucoup de monde à l'espace commercial de la Tan

Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan mercredi 7 septembre 2016 à 16:35

Le barnum à l'extérieur de l'espace mobilité de la Tan va rester jusqu'à la mi-septembre
Le barnum à l'extérieur de l'espace mobilité de la Tan va rester jusqu'à la mi-septembre © Radio France - Marion Fersing

Comme à chaque rentrée, beaucoup d'habitants de l'agglomération vont à l'espace mobilité de la Tan, à Commerce, à Nantes, pour faire leur abonnement ou leur carte Libertan. Alors que tout ça, ça peut se faire sur internet et par courrier.

Comme à chaque rentrée, la file d'attente s'allonge devant l'espace commercial de la Tan, à Commerce, à Nantes. A tel point que, comme les années précédentes, un barnum a été installé sur le trottoir. Beaucoup de monde pour des abonnements, des cartes Libertan... Alors que tout ça, ça peut se faire sur internet et par courrier, sans avoir donc besoin de faire la queue. Mais ceux qui viennent ne sont pas convaincus.

Sur Internet, je n'ai pas trouvé toutes les réponses à mes questions

"Je savais qu'il y aurait beaucoup de monde, comme à chaque rentrée, mais je préférais quand même venir, quitte à attendre", explique Hanane en se glissant dans la file, derrière une quinzaine d'autres personnes. "Je préfère le contact physique, comme ça je peux poser toutes mes questions. Surtout que sur Internet, je n'ai pas trouvé toutes les infos que je cherchais".

C'est rassurant

"C'est rassurant", glisse Alice, dans un sourire timide. La jeune fille arrive du Mans pour sa première année de fac et, avec sa maman, elles sont un peu perdues. "On a dû poser certaines questions plusieurs fois... et revenir deux fois pour apporter tous les papiers". Mais elles sont contentes d'avoir fait le déplacement : "elle est encore mineure,  donc on a pu bénéficier d'un tarif préférentiel, ce qu'on avait pas vu sur Internet". Et comme c'est un gros budget, pour la famille, l'installation d'Alice à Nantes, "c'est toujours bon à prendre".

S'il y a des erreurs, je les corrige sur place

Tristan, lui, a carrément demandé une pause à son patron pour aller à l'espace mobilité de la Tan. En main, il a tout son dossier, déjà complété, toutes les photocopies des pièces justificatives. Il aurait donc très bien pu tout envoyer par la Poste : "S'il y a des erreurs, je les corrige sur place, c'est mieux". Il préfère, même s'il sait qu'il attendra aussi longtemps que s'il avait tout envoyé par la Poste pour avoir sa carte de transport. Comme ceux envoyés par courrier, les dossiers qui arrivent à l'espace Tan sont ensuite transmis au service de vente à distance.

Tout peut se faire sans avoir besoin de se déplacer

En fait, il n'y a désormais plus aucune différence entre les dossiers téléchargés sur Internet et envoyés par courrier et ceux remplis directement à l'espace mobilité de la Tan. "Jusqu'à cette année, il était possible de payer son abonnement par carte bleue ou par chèque. Pour ça, il fallait venir à l'espace mobilité. Mais c'était compliqué. Alors maintenant, tout se fait par prélèvement automatique et pour ça, on peut envoyer tous les documents par courrier : rib et autorisation de prélèvement". Et pour parler à un conseiller sans avoir à aller à l'espace mobilité, il y a aussi le téléphone et le numéro Allotan, 02 40 444 444. "Mais je n'arrivais pas à les joindre", conclut Hanane qui, au final, n'aura pas attendu bien longtemps que quelqu'un s'occupe d'elle à l'espace mobilité.