Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Nantes : les travaux nocturnes de SNCF Réseau troubleront le sommeil des riverains

mercredi 10 janvier 2018 à 3:05 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan et France Bleu

SNCF Réseau refait la voie ferrée sur une longueur de 5 kilomètres entre les gares de Chantenay et de Nantes. Il s'agit de travaux souterrains mais très bruyants. Les rails, le ballast et les traverses vont être changés à l'intérieur du tunnel ferroviaire qui passe sous la Cité des Ducs.

Des panneaux d'information sont installés le long du chantier (ici près du Château des Ducs) . Ils annoncent notamment les nuisances sonores.
Des panneaux d'information sont installés le long du chantier (ici près du Château des Ducs) . Ils annoncent notamment les nuisances sonores. © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

Le chantier a débuté ce lundi 8 janvier et doit durer six mois, jusqu'au 22 juin. Il sera particulièrement bruyant à hauteur de la tranchée Babonneau, là où la voie ferrée n'est plus couverte, ainsi que sur la remontée avant la gare de Nantes.

Comme un poids lourd qui klaxonne devant la maison

Imaginez un poids lourd qui klaxonne dans la rue en pleine nuit devant chez vous, et vous aurez une petite idée de ce que les riverains vont endurer. Le chantier de remplacement de la voie ferrée sous Nantes mobilisera jusqu'à 50 personnes. Il faut les prévenir à chaque mouvement de pelleteuse ou de train de travaux. Pour cela, une seule solution : un avertisseur sonore très puissant. La gêne est telle que "oui" reconnait Réseau SNCF, "ça peut réveiller" les riverains autour de la voie ferrée. Jusqu'où ? "Au moins une centaine de mètres". Peut-être plus. 

Deux points noirs

Les personnes concernées ont reçu dans leur boîte aux lettres un flyer les informant de la future gène. La bonne nouvelle c'est qu'il n'ya que deux points noirs : à savoir derrière l'école de la marine marchande (du 19 février jusqu'à début mars) puis entre le CHU et le Lieu Unique (de fin mai à mi-juin). 

Ces travaux auront lieu entre 22h et 5h30 du matin. Quatre nuits par semaine. Du lundi soir au vendredi matin.