Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports DOSSIER : Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes

NDDL : ce qu'Edouard Philippe a dit sur la desserte de la Bretagne

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Alors qu'il a annoncé l'abandon du projet de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et la transformation de l'aéroport Nantes Atlantique, le Premier ministre a promis de renforcer la desserte de la Bretagne, par les airs et par les rails.

Edouard Philippe entend intensifier les liaisons depuis la Bretagne par le rail et les airs.
Edouard Philippe entend intensifier les liaisons depuis la Bretagne par le rail et les airs. © Maxppp - Le Parisien/Frederic Dugit

Bretagne, France

Le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est abandonné, et le premier ministre Édouard Philippe a accompagné sa décision d'une série d'annonces pour la Région Bretagne. 

"Garantir que Brest, Nantes, et Rennes disposent de liaisons faciles avec les autres métropoles européennes"

Édouard Philippe affirme : "Ce dont le grand ouest à besoin, ce à quoi le gouvernement s'engage, c'est de garantir que Brest, Nantes et Rennes disposent de liaisons faciles avec les autres métropoles européennes et de mettre en place des liaisons rapides avec les hubs longs courriers internationaux." 

"Nous accompagnerons le développement de l'aéroport de Rennes-Saint-Jacques"

Avec ce changement de projet, l'aéroport de Rennes se retrouve en première ligne : "Nous accompagnerons le développement de l'aéroport de Rennes-Saint-Jacques, détaille le Premier ministre, en commençant par l'agrandissement de l'aérogare, pour mieux répartir le trafic aérien du grand ouest."

Le chef du gouvernement n'oublie pas de cajoler la région Bretagne, qui était favorable à Notre-Dame-des-Landes, il détaille : "L'aéroport de Rennes-Saint-Jacques appartient à la région Bretagne, nous travaillerons avec la région Bretagne pour permettre cet agrandissement si la région le souhaite."

"L'enjeu pour les Rennais ou les Nantais, et donc les habitants du grand-ouest, c'est de rallier directement les grands aéroports parisiens"

Alors que la LGV entre Paris et Rennes a rapproché la capitale française de la Bretagne, le ministre annonce aussi vouloir renforcer les liaisons. "Enfin, nous devons d'avantage jouer sur la complémentarité rail-air, poursuit Édouard Philippe, depuis que le projet Notre-Dame-des-Landes a été lancé, le grand-ouest a bénéficié d'infrastructures ferroviaires performantes, mettant les deux capitales régionales à moins de deux heures du centre de Paris. Pour les longs courriers, l'enjeu pour les Rennais ou les Nantais, et donc les habitants du grand-ouest, c'est de rallier directement les grands aéroports parisiens. Ces liaisons directes existent, mais elles sont insuffisantes, elles seront donc fluidifiées et multipliées pour accompagner la hausse du trafic"