Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Nogaro (Gers) : une manifestation pour protester contre le flot de camions

lundi 6 novembre 2017 à 19:15 Par Maëlle Robert, France Bleu Gascogne

Cela fait longtemps qu'élus locaux et habitants se plaignent du nombre de camions qui traversent, sans s'arrêter, Nogaro et les communes voisines. Pour se faire entendre et obtenir des aménagements routiers, ils organisent une opération escargot et manifestent ce mardi matin à Nogaro.

Un millier de camions circule chaque jour sur la départementale 931 et traverse Nogaro et les villages alentours.
Un millier de camions circule chaque jour sur la départementale 931 et traverse Nogaro et les villages alentours. © Radio France - Valérie Mosnier

landes

La circulation sur la départementale 931 va être perturbée ce mardi matin. Le collectif Sans camions organise en effet une opération escargot : il réclame des mesurespour réduire le nombre de camions qui circulent chaque jour sur la route départementale 931.

Le premier convoi escargot partira de Vergoignan à 9h, le second convoi partira de Manciet à 9h45. Les deux se rejoindront à Nogaro vers 11h, où une manifestation est prévue. Des riverains, des habitants mécontents et une dizaine de maires des villages alentours ont prévu d'y participer.

Tous subissent les nuisances causées par le millier de camions qui passe chaque jour sur cette départementale pour éviter de payer l'autoroute entre Bayonne et Toulouse. Des camions à 80% étrangers, qui ne desservent pas le Gers. Le problème est ancien, mais rien ne bouge, déplore le maire de Nogaro, Christian Peyret.

Interdire les camions étrangers

"Depuis 2009, nous avons eu des dizaines de réunions avec les élus du département, de la région et les services de la préfecture. Tout le monde est au courant du dossier, mais aucune décision n'est prise. Nous espérons donc que cette mobilisation va faire bouger les choses, concrètement", détaille Christian Peyret.

Parmi les mesures plébiscitées par les élus locaux : une interdiction du transit international dans le Gers, une solution "rapide et efficace", selon le maire, qui aimerait aussi voir le Ministère des Transports réfléchir sur le fret ferroviaire, qui pourrait aider à réduire le trafic routier.

Si rien n'est fait, le collectif Sans camions envisage de mener d'autres actions dans les mois qui viennent.