Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Noisy-le-Sec : un nouveau tracé pour le prolongement du T1

mercredi 29 novembre 2017 à 5:08 Par Émilie Defay, France Bleu Paris

Après plusieurs années de blocage, le prolongement du T1 à l'Est semble sortir de l'impasse. Un nouveau tracé fait consensus.

Près de 50 000 voyageurs sont attendus sur le prolongement du T1 de Noisy-le-Sec à Val de Fontenay
Près de 50 000 voyageurs sont attendus sur le prolongement du T1 de Noisy-le-Sec à Val de Fontenay © Radio France - Emilie Defay

Noisy-le-Sec, Île-de-France, France

Il est présenté comme le tracé définitif, plus de 15 ans après les premières études. Valérie Pécresse, la présidente d'Ile-de-France Mobilités et de la région Ile-de-France et Laurent Rivoire, le maire de Noisy-le-Sec ont dévoilé mardi le trajet qu'empruntera le T1 à Noisy-le-Sec (en vue de son prolongement vers Val de Fontenay). Il passera rue Jean Jaurès, l'artère principale de cette ville de Seine-Saint-Denis, qui deviendra piétonne. Un changement de taille.

Et pourtant, après s'être battu plusieurs années pour ne pas voir le tramway passer dans le centre ville de sa commune, Laurent Rivoire a finalement accepté. Il explique les raisons de ce revirement : "Un cabinet indépendant a remis à plat tout le projet et a soulevé toutes les absurdités que j'avais mises en avant : l'intervention impossible des pompiers à certains endroits et l'impossibilité de mettre un boulevard à double sens notamment". Après un an de discussions avec la région et Ile-de-France Mobilités, des solutions ont été trouvées pour l'ensemble de ces problèmes.

150 places de stationnement en moins

Reste à régler la question du passage des camions-poubelle et du stationnement. "150 places vont disparaître avec l'arrivée du tramway en centre ville. Nous sommes en train de travailler avec le département et la région pour trouver des solutions", assure Laurent Rivoire. Le stationnement inquiète aussi les commerçants. Jean-François Khutin est fleuriste depuis 27 ans à Noisy-le-Sec. "Et où est-ce que je me gare quand je reviens de Rungis pour décharger mes fleurs?", demande le commerçant. Valérie Pécresse s'empresse de lui répondre qu'il y aura des aires et des horaires de stationnement autorisées pour les commerçants.

Le T1 passera bien dans le centre ville de Noisy-le-Sec, rue Jean Jaurès - Aucun(e)
Le T1 passera bien dans le centre ville de Noisy-le-Sec, rue Jean Jaurès - Image Ile-de-France Mobilités

Valérie Pécresse se félicite d'avoir trouvé un consensus autour du tracé mais reste inquiète quant au financement : "aujourd'hui, nous avons toujours aucune garantie que l'Etat payera sa part (30% du total)". En attendant donc, aucune date de chantier n'est avancée. A l'origine, la mise en service du prolongement était prévue en 2007.