Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Notre-Dame-Des-Landes : des milliers d'opposants au futur aéroport attendus ce week-end pour un rassemblement festif

vendredi 7 juillet 2017 à 18:49 Par Anne Patinec, France Bleu Loire Océan

Comme tous les étés, des milliers d'opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes sont attendus sur le site du projet contesté. A l'occasion d'un rassemblement festif, ils veulent rappeler leur détermination alors que le Premier ministre Edouard Philippe a nommé trois médiateurs le mois dernier.

Des milliers d'opposants au futur aéroport attendus ce week-end
Des milliers d'opposants au futur aéroport attendus ce week-end © Radio France - Anne Patinec

Notre-Dame-des-Landes, France

Cette 17ème édition du rendez-vous estival des anti-aéroport est la première depuis le lancement d'une médiation de six mois par le Premier ministre Edouard Philippe le mois dernier. Même si le contexte a évolué et qu'une évacuation de la zone n'est pas d'actualité, les opposants veulent montrer qu'ils restent mobilisés et déterminés. L'an dernier, le rassemblement avait réuni 25 000 personnes selon les organisateurs.

800 à 1 000 bénévoles mobilisés

Pendant deux jours, une quarantaine de forums et débats sont organisés autour du thème "De nos terres à la Terre. Résister, agir, vivre". Les organisateurs veulent aussi profiter de l'occasion pour mettre un coup de projecteur sur le projet d'Europapark en région parisienne. Il s'agit d'un énorme complexe de commerces et de loisirs qui ferait disparaître des terres agricoles. Des concerts sont aussi programmés avec notamment le chanteur Miossec. Pour accueillir au mieux le public dans le champ de six hectares au lieu-dit "Le chêne des Perrières", en bordure de la Zad (zone à défendre), près d'un millier de bénévoles sont à pied d'oeuvre.

On monte une dizaine de chapiteaux, une vingtaine de barnums, 70 stands, des bars, des toilettes sèches, un camping. Il faut installer l'eau, l'électricité dans le champ. C'est une sacrée infrastructure à mettre en place. Certains bénévoles viennent des quatre coins de la France, c'est leur rendez-vous annuel et leur façon de s'opposer au projet d'aéroport" Régis Fresneau, l'un des membres de la coordination anti-NDDL

Des totems érigés

Dimanche, une quarantaine de totems en bois vont être érigés pour "inscrire la lutte dans la terre". En octobre dernier, des milliers de bâtons avaient été symboliquement plantés sur la zad afin de démontrer la détermination des opposants à défendre les terres agricoles et les occupants menacés d'expulsion.