Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouveau réseau de bus Citéline : le big bang dans le Thionvillois et la Fensch ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le réseau de bus Citéline, dans la région de Thionville et la vallée de la Fensch, a été complètement repensé. Mais les critiques fusent contre ce nouveau plan de transport, la date choisie pour sa mise en oeuvre (mardi 1er septembre, jour de la rentrée scolaire) et le manque de communication.

Citéline, la marque de bus du réseau Trans Fensch. 30 000 personnes les empruntent quotidiennement.
Citéline, la marque de bus du réseau Trans Fensch. 30 000 personnes les empruntent quotidiennement. © Radio France - Jordan MUZYCZKA

Le grand cafouillage... Voilà à quoi risque bien de ressembler le jour de la rentrée scolaire dans le Thionvillois et la vallée de la Fensch. A partir de ce mardi 1er septembre, le réseau Citéline (géré par la société publique locale Trans Fensch) chamboule toutes ses lignes de bus : nouveaux arrêts, nouveaux horaires, nouveaux parcours... 

Dans le détail, ce nouveau réseau compte 16 grandes lignes + 21 lignes complémentaires, ainsi qu'un service de transport à la demande. Il est censé mieux fonctionner : les usagers et certains élus déplorent depuis des années un service qui ne fonctionne pas, avec retards et absences à répétition.

Mais ce nouveau réseau n'est pas encore en vigueur qu'il suscité déjà énormément de critiques de la part des usagers, comme des conducteurs de bus. 

Commentaires exaspérés et pétitions

Il suffit de lire les commentaires sur la page Facebook de Citéline pour comprendre tout ce que ce nouveau réseau implique pour les usagers : établissements scolaires non desservis, horaires inadaptés, correspondances, temps de trajets décuplés... 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Plusieurs pétitions en ligne ont été lancées par des usagers, pour contester la mise en place de ce nouveau réseau de bus. L'une d'elle totalise plus d'un millier de signatures.

Préavis de grève

Des craintes que partagent aussi les conducteurs de bus de Citéline. Plusieurs syndicats ont d'ores et déjà déposé un préavis de grève pour ce mardi 1er septembre. La CFDT, elle, n'appelle pas à cesser le travail, mais elle s'inquiète aussi des conséquences de cette nouvelle organisation, tant pour les usagers que les chauffeurs. Younès Selmani, délégué CFDT de Trans Fensch, dénonce par exemple le remplacement des bus articulés par des cars, sur les lignes scolaires. "Un bus articulé peut prendre en charge 220 à 240 usagers. Un car : 70. Il faut donc tripler les cars. Ca va coûter bien plus cher, alors que ce nouveau réseau devait justement permettre de faire des économies !".

Selon la direction de Trans Fensch, cette grève ne sera pas suivie par beaucoup de conducteurs et ne devrait pas entraîner de perturbations.

Des dysfonctionnements corrigés

La direction de Trans Fensch, de son côté, assure que les critiques et problèmes que feront remonter usagers, élus ou conducteurs seront pris en compte et corrigés, dans la mesure du possible. 

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Ce nouveau réseau est la première phase d'un projet plus vaste, Citézen, qui doit intégrer d'ici 2026 deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS, un peu comme les Mettis à Metz). Les travaux, qui devaient commencer cette année, ont été reportés de plusieurs mois à cause de la crise sanitaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess