Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Nouvelle action des forains à Reims : le conflit avec la mairie dans l'impasse

mercredi 28 novembre 2018 à 11:18 Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu

Après leur action mardi, les forains de Reims ont décidé ce mercredi 28 novembre de remettre le couvert en bloquant les accès à la ville. Ils protestent toujours contre le site aménagé par la ville pour l'emplacement de la fête foraine.

Les forains ont déjà bloqué une partie du centre ville mardi.
Les forains ont déjà bloqué une partie du centre ville mardi. © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Reims, France

Ils avaient promis de remettre le couvert et c'est bien ce qu'ils font. Après avoir bloqué une partie du centre ville de Reims et organisé une opération escargot sur la traversée urbaine mardi, les forains ont choisi de revenir bloquer le centre ville ce mercredi 28 novembre. Conséquence : de gros ralentissements dès 8 h 30 sur la départementale 944, puis toute la matinée sur la traversée urbaine de Reims. 

Mairie et forains dos à dos

Les forains refusent d'installer leurs manèges sur le site de foire aménagé chaussée Bocquaine, à côté du Stade Delaune, car le lieu n'est pas adapté selon une partie d'entre eux. Ils estiment que le chiffre d'affaires réalisé sur ce site en juillet, a été catastrophique. Le maire de Reims leur a répondu mardi qu'"aucun autre site n'est disponible". Arnaud Robinet leur a demandé de "jouer le jeu", et a promis de faire le point sur le chiffre d'affaires de la fête foraine de Noël -qui doit débuter samedi 1er décembre- une fois la fête terminée.