Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Nouvelle ligne Limoges-Paris : "on attend une montée en charge progressive"

-
Par , , France Bleu Limousin

Après deux mois et demi d'interruption, les vols ont repris ce lundi matin entre Limoges-Bellegarde et Paris Orly. Et si le redémarrage est timide, la compagnie Chalair a de grandes ambitions pour cette liaison, désormais subventionnée dans le cadre de l'aménagement du territoire.

La compagnie Chalair assure désormais la liaison entre l'aéroport Limoges Bellegarde et celui de Paris Orly
La compagnie Chalair assure désormais la liaison entre l'aéroport Limoges Bellegarde et celui de Paris Orly © Radio France - Nathalie Col

Le premier vol de l'ère Chalair sur Limoges-Orly a décollé à 6h45 ce lundi 4 mars. "C'était très attendu, c'est important pour un territoire d'être relié à la capitale !", reconnaît Didier Dolomie, le directeur d'exploitation de Limoges-Bellegarde, interrogé à 8h15 par Jérôme Edant, sur France Bleu Limousin. "Nous travaillons depuis de nombreuses années avec Chalair et nous sommes très contents de leur ponctualité", ajoute-t-il.

Pour le premier vol, c'est un ATR 72.500 d'une capacité de 70 places qui a assuré la liaison, en attendant l'arrivée d'un appareil de 47 places, plus adapté aux besoins.
Pour le premier vol, c'est un ATR 72.500 d'une capacité de 70 places qui a assuré la liaison, en attendant l'arrivée d'un appareil de 47 places, plus adapté aux besoins. © Radio France - Nathalie Col

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les premiers passagers ont pu profiter d'un beau lever de soleil
Les premiers passagers ont pu profiter d'un beau lever de soleil © Radio France - Nathalie Col
Après une heure de vol, à 10 minutes de l'atterrissage à Orly, Paris est en vue.
Après une heure de vol, à 10 minutes de l'atterrissage à Orly, Paris est en vue. © Radio France - Nathalie Col

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une clientèle plus variée

La liaison est historique. Ce qui est nouveau, ce sont les tarifs, bien plus accessibles, à partir de 58 euros l'aller. "C'est une volonté politique, car il s'agit d'une ligne d'aménagement du territoire", explique Didier Dolomie. "On recherche une clientèle élargie, aussi bien l'homme d'affaire qui doit se rendre régulièrement à Paris que le passager touristique"

Le démarrage est timide : 8 personnes à l'aller et 9 au retour pour la première rotation dont une clientèle d'affaires en majorité, mais aussi quelques particuliers. "Il faut laisser le temps à la ligne de s'installer", explique Didier Dolomie, "on attend une montée en charge progressive". La compagnie Chalair ambitionne de transporter 29.000 passagers sur une année pleine. Donc 4 fois plus que ces dernières années. 

"Il faut laisser le temps à la ligne de s'installer

"Les horaires resteront inchangés", précise le directeur d'exploitation de Limoges-Bellegarde, "et la compagnie Chalair est en train de travailler avec Air France pour proposer une grille de tarifs pour les correspondances sur toute la France métropolitaine". Un partenariat intéressant, souligne Didier Dolomie, qui inclut le programme de fidélité  "Flying Blue", et la carte abonnés Air France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess