Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Nouvelle manifestation à la gare de Châtellerault pour améliorer les dessertes

dimanche 6 mai 2018 à 14:22 Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Poitou

L'association "Notre gare notre avenir" a organisé un nouveau rassemblement, ce samedi à la gare de Châtellerault. C'est la quatrième manifestation pour réclamer une meilleure desserte, notamment des TGV Paris-Poitiers.

Les manifestations ont déployé une banderole devant la gare de Châtellerault.
Les manifestations ont déployé une banderole devant la gare de Châtellerault. - J-L Moreau

Châtellerault, France

Une centaine de personnes se sont rassemblées une nouvelle fois à la gare de Châtellerault, ce samedi, à l'appel de l'association Notre gare, notre avenir. Après un rassemblement devant la gare, les manifestants ont bloqué un TGV Poitiers - Paris pendant 10 minutes, et déployé leur banderole.

Plus tôt le matin et plus tard le soir

Ils réclament une meilleure desserte de la gare de Châtellerault, notamment pour les abonnés qui font la navette :

  • un train au départ de Paris entre 19h30 et 20h30, l'arrêt en gare de Châtellerault du TGV qui part de Poitiers à 6h13
  • des meilleurs correspondances TER-TGV à Poitiers, notamment pour rejoindre Bordeaux et l'accès au TGV Ouigo
  • des meilleures dessertes TER vers Tours

C'est la quatrième manifestation de ce genre organisée par l'association, et suivie par plusieurs élus comme le maire de Châtellerault Jean-Pierre Abelin et le député du Nord-Vienne Nicolas Turquois.

Reçue par la SNCF

L'association a été reçue le 21 mars par le directeur TGV Sud-Ouest de la SNCF : "il a écouté nos revendications, mais ne les a pas entendues" selon Jean-Louis Moreau, président de Notre Gare, notre avenir. "Il argumente sur le fait que le TGV prend plus de temps s'il s'arrête à Châtellerault". 

Les manifestants espèrent faire bouger les lignes des fiches horaires d'ici les prochains mois.