Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Nouvelle voie d'accès à La Rochelle : les travaux débutent aux Cottes-Mailles

-
Par , , France Bleu La Rochelle

Après des décennies de débat, les travaux viennent de débuter pour réaliser la liaison urbaine des Cottes-Mailles entre Aytré et La Rochelle, qui permettra un accès direct à la gare et au quartier des Minimes. Sans ramener plus de voitures en ville, promet le maire Jean-François Fountaine.

Jusqu'en novembre, le chantier est livré aux archéologues, qui travaillent sur l'histoire de La Rochelle, de la préhistoire au 17e siècle. La nouvelle liaison urbaine doit être livrée en 2011.
Jusqu'en novembre, le chantier est livré aux archéologues, qui travaillent sur l'histoire de La Rochelle, de la préhistoire au 17e siècle. La nouvelle liaison urbaine doit être livrée en 2011. © Radio France - Marine Protais

Aytré, France

Un projet imaginé il y a plus de 40 ans va enfin voir le jour ! La liaison urbaine des Cottes-Mailles, entre Aytré et La Rochelle, devrait être opérationnelle d'ici la fin 2021, selon la communauté d'agglomération rochelaise.

L'objectif est de désengorger le centre-ville d'Aytré, où 11.000 véhicules circulent chaque jour. Il s'agit également d'offrir un axe direct aux automobilistes souhaitant rejoindre la gare de La Rochelle ou le quartier des Minimes.

A terme, des bus desserviront le quartier des Cottes-Mailles, quand des immeubles auront été construits. Pour l'instant, seules les voies vélos et voitures seront réalisées. - Aucun(e)
A terme, des bus desserviront le quartier des Cottes-Mailles, quand des immeubles auront été construits. Pour l'instant, seules les voies vélos et voitures seront réalisées. - SCE

Ne pas accroître la place de la voiture

"Il ne s'agit en aucun cas de laisser entre plus de voitures dans la ville" assure le président de l'agglomération Jean-François Fountaine, pour qui cette nouvelle voie doit surtout servir à récupérer une partie des trafics qui traversent actuellement le quartier de Tasdon, ou celui de Villeneuve-les-Salines.

Une promesse en forme de pari. Ce nouveau boulevard urbain n'a pas que des défenseurs. Les Verts rochelais se sont longtemps mobilisés pour retarder le chantier. Des élus écolo qui ont boudé la cérémonie de lancement des travaux, à l'image de Brigitte Desveaux, vice-présidente de l'agglo chargée des mobilités.

Les travaux ont été officiellement lancés vendredi 5 juillet, mais pour l'instant, les bulldozers accompagnent les fouilles archéologiques. Ces dernières doivent se poursuivre jusqu'à la mi-novembre. Les archéologues s'intéressent à des fossés qui remontent à 4.000 ans.

Les bulldozers sont entrés en action sur le futur boulevard des Cottes-Mailles. Mais pour l'instant, il s'agit uniquement d'accompagner les recherches des archéologues. - Radio France
Les bulldozers sont entrés en action sur le futur boulevard des Cottes-Mailles. Mais pour l'instant, il s'agit uniquement d'accompagner les recherches des archéologues. © Radio France - Marine Protais

Des fouilles archéologiques, du néolithique au Grand siège

Autre enjeu : explorer les fortifications du Grand siège de La Rochelle, au 17e siècle, dont le tracé passait par ces terrains. Ces fouilles permettront de préciser les connaissances des historiens sur ces périodes. Mais l'espoir est aussi de découvrir des objets, des céramiques ou des sépultures.

Tout le site sera ensuite recouvert pour laisser la place à la nouvelle liaison urbaine des Cottes-Mailles. L'objectif est de créer un boulevard entre la rocade rochelaise et l'avenue Jean-Moulin. La vitesse y sera limitée à 50 km/h. Les voitures pourront circuler sur une seule voie dans chaque sens.

Ne pas créer un aspirateur pour les voitures... ce nouveau boulevard n'aura qu'une voie pour les voitures dans chaque sens, et donnera autant de place aux vélos et aux bus. - Aucun(e)
Ne pas créer un aspirateur pour les voitures... ce nouveau boulevard n'aura qu'une voie pour les voitures dans chaque sens, et donnera autant de place aux vélos et aux bus. - SCE

Bus et vélos traités à égalité

Les autres moyens de transport sont traités à égalité. Les bus disposeront à terme de couloirs dédiés. Pour les déplacements à vélo, une piste cyclable bidirectionnelle sera aménagée.

Pour faciliter le stationnement dans le secteur, la création d'un parking-relais de 500 places est au programme. Enfin pour améliorer la qualité de vie des riverains, un dispositif anti-bruit sera installé entre les habitations et les voies de circulation.