Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvelles lignes de bus au Mans : le projet passe à 60 millions d'euros

-
Par , , France Bleu Maine

Objectif 2025 pour la mise en service des trois futures "chronolignes" de bus de l'agglomération du Mans. Le conseil communautaire a voté ce jeudi 28 janvier 2021 la poursuite du projet, au budget revu à la hausse pour tenir compte des demandes des habitants.

Les futures chronolignes de bus du Mans seront plus rapides notamment grâce à des voies réservées sur une partie du tracé, par exemple avenue Félix-Geneslay
Les futures chronolignes de bus du Mans seront plus rapides notamment grâce à des voies réservées sur une partie du tracé, par exemple avenue Félix-Geneslay © Radio France - Alexandre Chassignon

Ce jeudi 28 janvier 2021, le conseil communautaire de Le Mans Métropole a voté la poursuite du projet "chronolignes", qui dépasse désormais la simple création de nouveaux itinéraires de bus et prévoit de repenser complètement la circulation sur plusieurs secteurs de la ville. En conséquence, l'enveloppe globale passe à plus de 60 millions d'euros, études comprises, contre 30 au départ.

Un projet qui voit plus grand

Des bus plus rapides et plus fréquents sur des itinéraires strructurants de l'agglomération du Mans : c'est le principe des trois futures "chronolignes" de bus censées remplacer d'ici 2025 les actuelles lignes Setram 4, 5 et 6. Pour améliorer leur régularité, des travaux importants étaient prévus dès l'origine du projet ; la concertation menée à l'automne 2020 a conduit Le Mans Métropole à voir plus grand, avec l'objectif de repenser complètement l'aménagement de certaines voies, ou encore ceux de la place de l'Eperon et de la place Washington

Sur certains axes seulement, les bus des futures chronolignes circuleront dans des voies réservées, notamment avenue Bollée. Là où ce n'est pas possible, les travaux s'annoncent quand même importants comme avenue Olivier-Heuzé, avec une remise à neuf de la chaussée, l'aménagement de pistes cyclables et des trottoirs. 

Lancement des travaux en 2023

Le Mans Métropole prévoit une nouvelle phase de concertation avant les travaux, qui doivent commencer à l'été 2023 pour une mise en service en janvier 2025. Parmi les points qui avaient suscité le plus de débats lors de la concertation, les riverains semblent avoir été entendus concernant la mise à double-sens de la rue d'Eichtal pour la future ligne C4. Le scénario présenté en conseil communautaire prévoit dans ce secteur un tracé similaire à celui de l'actuelle ligne 4, avec un passage boulevard Anatole-France. 

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess