Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Nuisances de la LGV Paris - Bretagne : près de 700 réclamations déposées par les Sarthois

jeudi 31 mai 2018 à 20:05 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine

La délégation d'élus et de riverains a remis au préfet 686 courriers faisant état des problèmes concrets liés au bruit de la LGV. Elle lui demande d'obtenir un rendez-vous avec les ministres des transports et de l'écologie et de plaider pour un abaissement de la vitesse des trains.

La manifestation, ce jeudi, devant la préfecture, au Mans, a rassemblé une centaine de personnes
La manifestation, ce jeudi, devant la préfecture, au Mans, a rassemblé une centaine de personnes © Radio France - Bertrand Hochet

Toujours mobilisés! Pour la première fois, depuis sa mise en service voici quasiment un an, des élus des communes sarthoises traversées par la nouvelle ligne à grande vitesse Paris-Bretagne et des représentants d'habitants ont été reçus par le préfet. Rendez-vous qui a duré une heure ce jeudi après-midi.  La délégation d'une quinzaine de personnes (essentiellement des maires) lui a remis 686 lettres de réclamation

Les courriers représentent les doléances de 2.750 Sarthois - Radio France
Les courriers représentent les doléances de 2.750 Sarthois © Radio France - Bertrand Hochet

A l'issue de cette réunion le maire de Chantenay-Villedieu et président de l'ADEN (l'Association Des Elus contre les Nuisances) affichait une certaine satisfaction : "le préfet va transmettre nos demandes, c'est-à-dire l'abaissement de la vitesse des trains, dans un premier temps pour ensuite étudier la possibilité d'installer de nouveaux murs anti-bruit." Régis Cerbelle veut maintenant que le dossier doit traité directement par le gouvernement : "nous attendons un rendez-vous auprès du ministère des transports. J'ai senti un accueil franc et direct du préfet."

L'abaissement de la vitesse des trains, principale demande des riverains sarthois de la LGV - Radio France
L'abaissement de la vitesse des trains, principale demande des riverains sarthois de la LGV © Radio France - Bertrand Hochet

VIDEO :  Les résultats de mesures sonores de la LGV seront rendus le 8 juin 

LIRE AUSSI : Près de la LGV, l'immobilier bloqué en Sarthe