Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Transports

Le nouveau patron des Vélib' ne craint pas la concurrence des vélos en libre-service

mercredi 13 mars 2019 à 11:05 Par Suzanne Shojaei, France Bleu Paris

Le système Vélib' va bien. C'est l'avis de son nouveau patron, Arnaud Marion. Le directeur exécutif de Smovengo était l'invité de France Bleu Paris, ce mercredi matin.

"Vélib' est le plus grand système au monde de déploiement de vélos électriques", selon le nouveau patron de Smovengo, Arnaud Marion.
"Vélib' est le plus grand système au monde de déploiement de vélos électriques", selon le nouveau patron de Smovengo, Arnaud Marion. © Radio France - Stéphanie Berlu

Paris, France

France Bleu : En regardant les différentes stations Vélib', on a l'impression que le service fonctionne mieux. Pouvez-vous nous le confirmer ?

Arnaud Marion : Bien sûr. Nous avons installé plus de 1.340 stations, 1.200 sont en service.  Et par rapport à nos objectifs du mois de septembre, c'est 500 stations de plus qui ont été ouvertes. On a plus de 12.000 vélos en circulation, dont 2.500 vélos à assistance électrique. Et surtout, on fait 1.300.000 courses par mois, dont 300.000 en vélo électrique, ce qui représente 3.500.000 de kilomètres tous les mois ! On est aujourd'hui à plus de 160.000 abonnés, on a un gain très important d'abonnés tous les mois (ndlr : avec l'ancien opérateur, JCDecaux, il y avait 300.000 abonnés).

Votre prochaine promesse est de mettre en service fin mars 20.000 vélos et 1.400 stations. L'objectif sera-t-il atteint ?

À 60 ou 70 stations près, nous serons à l'objectif. Car c'est lié à des contraintes qui ne sont pas de notre fait, comme certains cas particuliers de communes où on ne fait pas de travaux comme on veut. 

N'êtes-vous pas touché par tous ces vélos en free-floating (ndlr : un vélo en libre-service qui ne dépend d'aucune borne ni d'aucune station), ces trottinettes, et par Uber qui va lancer son service de vélo-partage ?

Le free-floating n'existe quasiment plus. Les acteurs OFO, Obike abandonnent les uns après les autres. Ils n'ont presque plus de vélos, ou quelques dizaines, sur le pavé parisien. Et je rappelle que Vélib' coûte 37 euros à l'année pour utiliser les vélos. Donc ce n'est pas une concurrence, ce ne sont pas du tout les mêmes utilisateurs. Et concernant Uber, Jump a déployé au mieux 2.000 vélos à assistance électrique sur la ville de San Antonio aux Etats-Unis. Nous, on en a beaucoup plus qu'eux. Vélib' est le plus grand système au monde de mise à disposition de vélos électriques. Le fait qu'Uber vienne n'est pas du tout gênant. Nous sommes à l'heure du multimodal. On verra ensuite comment les abonnés peuvent s'y retrouver, sachant que chez nous, vous avez un abonnement illimité vélo électrique à l'année pour 97 euros.