Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Opération débroussaillage sur la ligne de chemin de fer Châteauroux-Loches

lundi 27 novembre 2017 à 19:48 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry et France Bleu Touraine

Des travaux de débroussaillage ont démarré sur la voie ferrée entre Loches et Buzançais, inutilisée depuis 2011. L'association Transport Fer Val de l'Indre et la communauté de communes Val de l'Indre-Brenne veulent la faire rouvrir.

Ronces, pousses d'aulnes, de charmes et de chênes... la nature a repris ses droits sur les rails
Ronces, pousses d'aulnes, de charmes et de chênes... la nature a repris ses droits sur les rails © Radio France - Sarah Tuchscherer

Châteauroux, France

Tronçonneuses et débroussailleuses sont entrées en action le long de la voie ferrée entre Châteauroux et Loches. Sur les 45 kilomètres qui séparent les deux villes, seule une toute petite portion, de Buzançais à Châteauroux, sert encore au fret ferroviaire. Le reste est à l'abandon depuis la suspension de la ligne en 2011. La SNCF n'envisage pas de réouverture pour l'instant, mais l'association Transport Fer Val de l'Indre et la communauté de communes Val de l'Indre-Brenne ont décidé de relancer le projet quand même, et cela commence par ces travaux de nettoyage des voies.

Moins de camions sur la RD943

Pour Christophe Vandaele, président de l'association Transport Fer Val de l'Indre, il y a là un intérêt économique, environnemental et de sécurité routière : "Cette voie longe la départementale 943. On a tous en mémoire les dramatiques accidents qui s'y sont produits. Cette voie ferrée, c'est l'opportunité de mettre moins de marchandises sur la route et plus sur le rail". Bernadette Villemont, des établissements du même nom, négociants en céréales installés à Argy, confirme l'importance de cet axe pour les entreprises de la région : "Nous utilisons le transport ferroviaire. Notre trajet, c'est Buzançais-Châteauroux-Vierzon-Tours alors qu'en utilisant ce tronçon en friche on pourrait faire Buzançais-Loches directement" (soit une économie de 200 kilomètres). Aujourd'hui, 120.000 tonnes de marchandises empruntent chaque année la portion de Buzançais à Châteauroux. En cas de réouverture complète de la ligne, plusieurs dizaines de milliers de tonnes de marchandises pourraient s'y ajouter.

Les travaux de débroussaillage, conduits par l'entreprise d'insertion castelroussine Solidarité Accueil, devraient prendre fin en mars. Ensuite les défenseurs du fret reprendront leur lobbying auprès de la SNCF pour obtenir la réouverture de la voie ferrée de Buzançais à Loches.