Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Opération escargot des VTC ce lundi matin, de Saint-Herblain à la préfecture

dimanche 3 décembre 2017 à 12:31 Par Louis de Bergevin, France Bleu Loire Océan

Les chauffeurs VTC demandent plus de reconnaissance. Ils organisent une opération escargot, ce lundi, dès 8h, entre le centre commercial Atlantis à Saint-Herblain, et la préfecture de Nantes, où ils espèrent être reçus.

Embouteillages à Nantes
Embouteillages à Nantes © Maxppp - Maxppp

Nantes, France

Les chauffeurs VTC demandent une rémunération au tarif minimum, mais aussi une meilleure représentation en préfecture. "Actuellement, nous n'avons qu'un seul siège en commission, contre 6 pour les taxis" compte Angélique Louis, la déléguée du syndicat des conducteurs de véhicules de tourisme avec chauffeur pour Nantes. Elle rajoute "Nous ne connaissons même pas la personne qui nous représente!"

Nous vous demandons officiellement une audience avec Madame la Préfète ce lundi où nous sommes à votre disposition entre 11 heures et 16 heures [...] devant la préfecture"

Alors une cinquantaine de chauffeurs de VTC doivent se retrouver ce lundi 4 décembre, à 7h, au centre commercial Atlantis, à Saint-Herblain. Ils prendront ensuite la direction de la préfecture, en passant par le pont de Cheviré, Pirmil, la gare sud, le quai Baco. Ils espèrent être reçus en préfecture.

"Nous avons sollicité une rencontre, nous attendrons jusqu'à 16h : si Madame la Préfète ne nous reçoit pas, nous prendrons la direction de l'aéroport" menace Angélique Louis. Si cela n'avance pas, ils menacent de poursuivre l'opération escargot en direction de l'aéroport et n'excluent pas de reconduire le mouvement mardi et mercredi.